Syrie: Ankara fait-il un rétropédalage? - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Syrie: Ankara fait-il un rétropédalage?

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 7 Août 2016, 16:36pm

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Le revirement partiel du président turc sur le dossier syrien relèverait apparemment de la réaction mitigée de Washington à la tentative du coup d’Etat en Turquie et de son refus d’extrader Fethullah Gülen.

Le quotidien Al-Quds Al-Arabi a prétendu que, selon les sources militaires proches du général Qassem Soleimani, les responsables turcs avaient fait part à l’Iran de leur décision de fermer, autant que faire se peut, les frontières entre la Turquie et la Syrie.

Citant ses propres sources, Al-Quds Al-Arabi poursuit : « La Turquie a annoncé à l’Iran qu’elle avait retiré ses experts militaires et sécuritaires de la cellule d’opération conjointe en Jordanie, et cela parce qu’elle voulait agir désormais de concert avec le gouvernement syrien au sujet de la guerre à Alep. »

« Le président de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Parlement iranien, Alaeddine Boroudjerdi, en visite à Damas, s’entretiendra à ce propos avec les responsables sécuritaires turcs et syriens », indique le quotidien, en allusion à la visite récente du député iranien au Liban et en Syrie.

Alep, le 5 août 2016, en Syrie.

Alep, le 5 août 2016, en Syrie.

Et d’ajouter : « Pour les Iraniens, le revirement de Recep Tayyip Erdogan sur le dossier syrien puiserait probablement ses sources dans la réaction mitigée de la Maison Blanche à la tentative du coup d’Etat en Turquie et aussi dans le refus de celle-ci d’extrader Fethullah Gülen. Il se peut que la Turquie revienne sur sa décision, si les Etats-Unis commencent à coopérer avec la Turquie. »

Dans le même temps, les médias libanais confirment le retrait des experts sécuritaires turcs de la cellule d’opération qui commande depuis la Jordanie les opérations des terroristes takfiristes en Syrie. Les experts turcs de cette cellule collaboraient avec les terroristes opérant à Alep.

Les parties étrangères impliquées dans la crise en Syrie commencent peu à peu à se rendre à l'évidence : toute solution au conflit passe par le gouvernement syrien.

Source: Parstoday

Délégation américaine attendue à Ankara

Syrie: Ankara fait-il un rétropédalage?

Une délégation américaine est attendue dans les jours à venir en Turquie, pour discuter avec les responsables turcs d'une extradition de Fethullah Gülen.

Le département américain de la Justice a décidé d’envoyer la semaine prochaine une délégation en Turquie pour des discussions sur le sujet.

Le parquet d'Istanbul a émis un mandat d'arrêt officiel contre Fethullah Gülen, que le gouvernement soupçonne d'être derrière le putsch manqué du vendredi 15 juillet. Le gouvernement turc a plus d'une fois demandé aux Etats-Unis l’arrestation immédiate et l’extradition de M. Gülen, qui se trouve en exil volontaire en Pennsylvanie.

Le porte-parole adjoint du département d'Etat américain, Marc Tuner, a fait part de l'examen de nouveaux documents fournis par Ankara dans le sens d'une extradition de Fethullah Gülen.

Source: Parstoday

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents