Procès du président Laurent Gbagbo: Voici ceux qui organisent le recrutement des faux témoins - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Procès du président Laurent Gbagbo: Voici ceux qui organisent le recrutement des faux témoins

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 10 Août 2016, 18:39pm

La fabrication des faux témoignages ne se déroule pas seulement en Côte d’Ivoire. Dans le procès devant les assises contre la Première Dame Simone Gbagbo. La machine s’est transportée hélas à la cour pénale internationale (CPI) sise à la Haye aux Pays-bas.

Plusieurs témoins qui sont passés et qui vont passer devant la chambre de première instance I de la CPI, ont été recrutés et conditionnés par le collectif des victimes en Côte d’Ivoire (CVCI) d’Issiaka Diaby comme nous le révélé un grand sachant de cette manigance. Le dénommé Diaby se fait aider précieusement dans cette entreprise par Dame Fofana, née Kouadio Aya. C’est elle qui est spécialement commise à la (CVCI), pour aller à la pêche de témoins pour la (CPI). Dans les communes d’Abobo, de Youpougon et d’Adjamé, cette dame a tissé un véritable réseau de recrutement de témoins contre le président Laurent Gbagbo et le ministre Blé Goudé.

A en croire notre source, ceux qui ont le courage d’aller témoigner à la Haye, se sont vu promettre d’importantes sommes d’argent. A l’un d’entre eux qui a décliné l’offre au dernier moment, il lui a été promis la coquette somme de 70 millions de FCFA. Somme qui lui aurait été remise à la fin de son témoignage contre le Président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé goudé.

 

Ceux qui ont mordu à l’hameçon de ces promesses mielleuses, sont coachés à la mairie d’Adjame par la (CVCI), On leur répète ce qu’ils doivent aller réciter à la CPI jusqu’à ce qu’ils assimilent ce mensonge. Cela a été le cas du fameux muezzin de la mosquée Doukouré au quartier Yaoséhi dans la commune de Yopougon. «C’est Dame Fofana qui est allée spécialement chercher ce muezzin à Yopougon afin qu’il témoigne à la CPI contre le Président Laurent Gbagbo et Le ministre Blé goudé», révèle notre informateur.

Rappelons que ce témoin a été auditionné dans le prétoire de la CPI, le 9 mai 2016. Sous le code P 441. Ce sixième témoin du procureur, a soutenu devant les juges de la chambre de première instance I qu’il serait une pretendue victime d’une attaque de pro-Gbagbo lancée contre la mosquée Doukouré le 25 février 2011, dans le quartier de Yaoséhi à Yopougon. Ce collabo de la (CVCI) était intervenu par vidéo conférence. Son image et sa voix avaient été déformées.

Coincé qu’il a été par une question de la défense du Président Laurent Gbagbo, le collabo de la (CVCI) avait renié ses propres déclarations faites au procureur. «Bon Madame, moi je ne sais pas si c’est ma déclaration que vous êtes en train de lire là, je suis étonné. Ça ne correspond pas Madame, ce que vous avez lu là, je n’ai jamais dit ça, je n’ai jamais dit ça, je n’ai jamais rencontré le procureur, donc je n’ai pas fait de déclaration au procureur», révélait-il à Me Baroan Agathe. Comme lui, plusieurs témoins qui ont défilé et vont défiler à la CPI, ont été recrutés par Dame Fofana pour le compte d’Issiaka Diaby, de fortes sommes d’argent leur sont promises après leurs faux témoignages contre le Président Laurent Gbagbo et le Ministre Blé Goudé. Des témoins qui vers la fin, sortent désillusionnés. Car, ils ne recevoient rien de ce qui leur a été promis au début.

Ça a été le cas du témoin P 547 l’homme, ancien chauffeur routier, illettré, qui auraient été blessé lors de la marche vers la RTI du 16 décembre 2010, a ouvertement accusé Issiaka Diaby, de l’avoir roulé dans la farine. IL a raconté qu’Issiaka Diaby, Président du CVCI avait tenu des reunions avec des victimes et avait promis de s’occuper de son cas et de l’aider. Mal lui en prit. Car “il (Ndr: Issiaka Diaby) n’a rien fait pour ma santé (…) Il faisait des promesses qu’il ne tenaient pas”. Pis il a clairement signifié qu’il ne croit plus en aide. Alors, même si la CPI lui promettait une aide médicale pour sa jambe. Sa colère, il l’avait manifestée encore contre le RDR qui est le maître d’orchestre dans cette histoire de faux témoins. Des membres étaient venus le voir quelques jours après son retour de l’hospital et avaient promis l’aider. “Ils ne sont jamais revenus”, a-t-il déploré à la barre. IL avait juré qu’il ne votera plus pour son parti, le RDR.

Fabrice Tété

Source: Le Temps N° 3849

Via http://eburnienews.net/proces-du-president-laurent-gbagbo-voici-ceux-qui-organisent-le-recrutement-des-faux-temoins/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents