Des manifestations pro-Rousseff à Sao Paulo pendant que le Sénat vote sa destitution (VIDEO) - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Des manifestations pro-Rousseff à Sao Paulo pendant que le Sénat vote sa destitution (VIDEO)

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 10 Août 2016, 18:59pm

© Photo du compte de Twitter @ DrFernandoOrtiz

© Photo du compte de Twitter @ DrFernandoOrtiz

Des manifestations de masse en soutien à la présidente destituée Dilma Rousseff se déroulent à Sao Paulo, alors que le Sénat a voté pour sa destitution. Les manifestants appellent le président par intérim, Michel Temer, à démissionner.

Une vidéo de Ruptly montre une foule tumultueuse marchant dans la ville à Sao Paulo. Les manifestants qui sont sortis dans les rues pour soutenir la présidente destituée Dilma Rousseff brandissent des drapeaux rouges, portent de grandes bannières, chantent et scandent des slogans qui appellent Michel Temer à quitter son poste de président par intérim. Ils ont, en outre, lancé des feux d’artifice et bloqué Paulista Avenue, route qui traverse la ville.

São Paulo agora, manifestantes na Av.Paulista em ato #VazaTemer! pic.twitter.com/PPhPhrQW3D

 

Mientras el Senado define el avance del impeachment, así están las calles de 17 ciudades brasileñas
ft: @MidiaNINJApic.twitter.com/xYzD7vodMI

 

AGORA: Ato Fora Temer das centrais sindicais no vão do MAPS, Av. Paulista.

Fotos: Lina Marinelli/Jornalistas Livres pic.twitter.com/9DM6g5Vy1n

Une vague de manifestations contre et pro-Rousseff a secoué le Brésil ces derniers temps, alors que les Brésiliens attendaient la décision du Sénat quant à la destitution de Dilma Rousseff. Le 9 août, 59 sénateurs ont voté pour sa destitution, 21 autres se sont prononcés contre.

Dilma Rousseff est accusée de violation de la loi budgétaire et avait déjà été écartée provisoirement du pouvoir en mai dernier. La présidente déchue dément toutes les accusations et a qualifié sa destitution de farce à plusieurs reprises. Dilma Rousseff affirme que les crimes présumés n’étaient que des actes de routine de gestion budgétaire.

Source: RT France

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents