SERGE MOUYI. COMMENT LE MAMI WATA DE DENIS SASSOU N'GUESSO EST DEVENU RICHE: SURFACTURATION, CALL GIRLS, BLANCHIMENT DE L'ARGENT SALE DE SASSOU... - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


SERGE MOUYI. COMMENT LE MAMI WATA DE DENIS SASSOU N'GUESSO EST DEVENU RICHE: SURFACTURATION, CALL GIRLS, BLANCHIMENT DE L'ARGENT SALE DE SASSOU...

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 14 Juillet 2016, 17:29pm

Catégories : #Blanchiment d'argent, #Call girls, #NGUIRI, #Sacs d'argent

SERGE MOUYI. COMMENT LE MAMI WATA DE DENIS SASSOU N'GUESSO EST DEVENU RICHE: SURFACTURATION, CALL GIRLS, BLANCHIMENT DE L'ARGENT SALE DE SASSOU...

Derrière les super restaurants "Jardin des Saveurs" et "Mami Wata", propriétés de Serge Mouyi, se cache une multitude d'opérations louches. Des proches, et pas de moindres, de Mouyi l'accusent d'être au centre d'un vaste réseau d'évasion fiscale, à travers des paiements en espèces sonnantes et trébuchantes (11000€), effectués à l'ordre des pilotes français chargés de gérer les vols de sa compagnie Aéro Jet Congo, dirigée par Stéphane Mouyi, son fils "zoba zoba" avec lequel il serait lié par un pacte mystique vaudou noir.

C'est donc cette compagnie qui transporte nuitamment des nguiri (sacs d’argent), à destination d'Oyo, où ils sont dissimulés dans le cimetière de la famille regnanti. Depuis l'installation des agences Beac, Bgfi-Bank et LCB BANK à Oyo, la technique de blanchiment de l'argent semble avoir trouvé un terrain fertile.

Sa société Sybat, spécialisée dans les travaux de construction de maisons destinées aux dignitaires du pouvoir, est plus connue, précisent nos sources, dans la surfacturation. "Les mbochis sont aussi bêtes que des porcs. Il faut les rincer", dit souvent, en privé, Serge Mouyi.

Pour réussir son coup, le PDG de Sybat a placé à la tête de sa société, un certain Mario, de nationalité portugaise, pour mieux asseoir le complexe de supériorité du Blanc vis à vis du noir, surtout des

" villageois mbochis au pouvoir", comme il aime à les appeler lui-même.

La niçoise Valérie Flore, son ex-épouse, s'occupe des opérations de surfacturation pour les besoins du business. Toujours dans le cadre de la diversification de ses activités louches, S. MOUYI s’attache parfois les services de call girls françaises et belges pour satisfaire la libido des sauvages au pouvoir à Brazzaville. Il faut 10.000€ à tout candidat passionné des hots. C'est donc toutes ces opérations louches qui conduisent souvent Serge Mouyi à séjourner à l'hôtel Le Méridien Porte Maillot à Paris, juste pour 5 jours.

Pas plus. Nous y reviendrons avec force détails sur les autres trafics louches que mène le directeur général de Sybat, notamment le trafic de Cocaïne et autres

À suivre.

Elie SMITH

Facebook

SERGE MOUYI, CHARGÉ DES MISSIONS DE SASSOU AUPRÈS DU FETICHEUR BENINOIS DOOU

Avant de vous faire toutes les révélations sur Air Cocaïne, une affaire dans laquelle Serge Mouyi est trempé des pieds jusqu'à la tête, voici comment le propriétaire des restautants Jardin des Saveurs et Mami Wata, grand adepte du vaudou noir, travaille pour contrecarrer Jean Dominique Okemba, dans le recrutement des féticheurs de Sassou.

C'est à bord des avions de sa compagnie, que Serge Mouyi fait venir des féticheurs pendant la nuit à Brazzaville. L'un d'eux, un certain Doou, de nationalité beninoise, est, selon mes sources, devenu le mieux apprécié de tous.

Pour son compte personnel, Mouyi en profite pour ses propres affaires. C'est dans cet excès de "maraboutage" que "Stéphane Mouyi, le fils éponyme du pdg de Sybat a été sacrifié", affirment, formelles, mes sources. Stéphane est aujourd'hui un homme atteint de démence, un sacrifice tel le recommande le vaudou noir.

Elie SMITH

ALERTE ENLEVEMENT : Monsieur EVONGO Magloire Aimé enlevé ce matin à Brazzaville.

Nous informons l'opinion nationale congolaise, la communauté internationale et les organisations des droits de l'homme ainsi que les chancelleries étrangères au Congo sur l'enlèvement ce matin à 6h de monsieur EVONGO Magloire Aimé devant ses enfants et conduit dans une direction inconnue certainement à Poto-poto.

On reproche à monsieur EVONGO Magloire Aimé d'être le neveu du Prodesseur Charles Zacharie BOWAO et donc politiquement proche de son oncle.

Nous sommes manifestement dans la mise en place d'une cabale contre le Professeur Charles Zacharie BOWAO, celle traditionnelle du régime de monsieur SASSOU NGUESSO qui consiste à chercher des poux sur des crânes rasés donc atteinte à la sûreté d'Etat.

Nous nous laisserons pas faire.

Elie Smith

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents