Femmes tuées à Abobo/ Le témoin craque et enfonce le pouvoir: « On m’a remis les certificats de décès à la mairie d’Abobo ».« C’est le RHDP qui nous a remis les certificats » - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Femmes tuées à Abobo/ Le témoin craque et enfonce le pouvoir: « On m’a remis les certificats de décès à la mairie d’Abobo ».« C’est le RHDP qui nous a remis les certificats »

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 22 Juillet 2016, 22:49pm

Simone Ehivet Gbagbo à son procès en assises au palais de justice d'Abidjan, le 19 juillet 2016.

Le mensonge sur les Femmes tuées à Abobo a éclaté hier à la Cour avec un témoin affirmant que les certificats de décès étaient prêts avant la marche des femmes d’Abobo et lui ont été remis à la mairie d’Abobo par des membres du RHDP, la coalition des houphouétistes (Pdci et Rdr) actuellement au pouvoir.
Défilé hier en effet des témoins de la partie civile dans le procès aux assises de l'ex-Première dame Simone Ehivet Gbagbo, après l'interrogatoire du témoin Harold Metchro Metch la veille.

Ouattara Yacouba, chauffeur domicilié à Abobo, a été le premier a être entendu à la barre sur la marche des femmes qui a eu lieu le 3 mars 2011.
Cuisiné par Me Rodrigue Dadjé, le témoin Ouattara Yacouba craque et avoue l’impensable, à savoir que les certificats de décès lui ont été remis à la mairie d’Abobo.
Étiez-vous présent le jour de la marche, lui demande l'avocat.

«Non je n'étais pas présent mais je sais que ce sont des chars à cause du bruit, » répond le témoin.
Avec qui avez vous transporté les corps lui demande Me Dadjé?

«J’ai transporté ces corps avec un certain Tioté, » précise le témoin.

L’avocat lui dit qu’il ment car dans sa déposition, Tioté a soutenu en instruction n'avoir jamais transporté de dépouilles mortelles.

Le témoin s’emporte et craque. Me Rodrigue Dadjé conclut avoir affaire à un mythomane aux déclarations aussi contradictoires que mensongères.
Mais il continue de cuisiner Ouattara Yacouba afin de le pousser dans ses derniers retranchements.
Quand vous avez pris les corps, où les avez emmenés ce jour là ?

«Nous les avons transportés à l'hôpital ».

Faux lui répond la défense car Tioté a indiqué dans sa déposition que ce sont deux charrettes qui ont transporté les corps.

Le témoin craque alors et avoue : « On m’a remis le certificat de décès à la mairie d’Abobo », dira-t-il tout confus.

Il précise que c'est à la mairie d'Abobo qu'on lui a délivré le certificat de décès, et que c'est le RHDP qui a fait confectionner ce certificat appelé « certificat du genre de mort ».

«Nous avons demandé au RHDP de nous donner des certificats de décès »a avoué le témoin Ouattara Yacouba, visiblement conscient d’avoir été pris en flagrant délit de mensonge.

Eric Lassale

http://www.ivoirebusiness.net/articles/femmes-tu%C3%A9es-%C3%A0-abobo-le-t%C3%A9moin-craque-et-enfonce-le-pouvoir-%C2%AB-m%E2%80%99-remis-les-certificats-de

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents