Wikileaks va publier des informations sur Hillary Clinton qui pourraient l'amener devant la justice + Les Saoudiens paient la campagne d'Hillary - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Wikileaks va publier des informations sur Hillary Clinton qui pourraient l'amener devant la justice + Les Saoudiens paient la campagne d'Hillary

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 15 Juin 2016, 00:08am

Catégories : #Politique internationale

Wikileaks va publier des informations sur Hillary Clinton qui pourraient l'amener devant la justice

Source: Reuters

Source: Reuters

Julian Assange, le co-fondateur du site internet Wikileaks, a annoncé la publication prochaine de données très gênantes pour la candidate démocrate à la présidence américaine, des informations qui pourraient selon lui la conduire devant la justice.

Alors qu'il répondait à une interview sur la chaîne de télévision anglaise ITV, Julian Assange a prévenu que les prochains documents que s'apprête à diffuser Wikileaks pourraient largement handicaper Hillary Clinton. Ces emails révéleraient par exemple que les autorités américaines et notamment Hillary Clinton étaient déterminés à faire chuter Mouammar Kadhafi en 2011, sachant pertinemment les risques de déstabilisation dans la région. Il a toutefois estimé que la justice américaine ne se saisirait pas de ces nouveaux éléments, la procureur générale des Etats-Unis, Loretta Lynch, ayant été nommé par Barack Obama.

In 2015 Hillary Clinton's campaign HQ moved to 1 Pierrepoint Plazza just a few floors under DoJ head Lorreta Lynch. pic.twitter.com/ffCGQLGsVV— WikiLeaks (@wikileaks) 13 juin 2016

Après avoir exprimé ses doutes sur l'impartialité de la justice américaine, Julian Assange en a profité pour livrer son analyse de la campagne présidentielle américaine. Si il juge Donald Trump de «totalement imprévisible», il n'a pas précisé si il souhaitait personnellement une victoire du candidat républicain.

Selon Julian #Assange@Wikileaks s'apprête à publier de nouveaux courriels d'#HillaryClintonhttps://t.co/yy58nlVHyopic.twitter.com/86Xxu0BgEp— RT France (@RTenfrancais) 13 juin 2016

Le scandale des emails pourraient devenir un véritable fardeau pour Hillary Clinton et ses équipes de campagne. Après la révélation du scandale de l'utilisation par la candidate d'une messagerie électronique privée dans le cadre de ses fonctions lorsqu'elle était Secrétaire d'Etat, le Département d'Etat avait d'abord demandé à rendre publique ces emails avant de bloquer le processus. Nombre de ces mails contiennent des informations «classées». L'utilisation de cette messagerie par Hillary Clinton, qui n'est pas en soi «illégale», avait poussé le FBI à lancer une enquête.

Assange on #Brexit, @HillaryClinton and @realDonaldTrumphttps://t.co/DsRbae8b73— WikiLeaks (@wikileaks) 13 juin 2016

Le site Wikileaks a déjà mis en ligne en mars dernier près de 30 322 courriels et des pièces jointes envoyées vers et depuis le serveur de messagerie privée utilisé par Hillary Clinton. Les 50 547 pages de documents concernent la période du 30 juin 2010 au 12 août 2014. Le site Wikileaks s'apprête donc a publier de nouveaux échanges électroniques, encore plus compromettants.

Source: RT France

Clinton-Riyad, un tandem sacré, ou quand les Saoudiens paient la campagne d'Hillary

© Flickr/ U.S. Department of State

© Flickr/ U.S. Department of State

Selon le vice-prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salman Al Saoud, au cours des dernières années, son pays a toujours soutenu financièrement les candidats des deux partis républicain et démocrate.

L'Arabie saoudite a versé plus de 20% du coût de la campagne d'Hillary Clinton pour l'élection présidentielle américaine, a déclaré dimanche le prince Mohammed ben Salman cité par l'agence jordanienne Petra.

Cependant, selon Middle East Eye, le rapport a été supprimé du site Web de l'agence. Pourtant, un instantané de la version originale arabe a ensuite été republié par l'Institut pour les affaires du Golfe basé à Washington, rapporte MintPress News.

"L'Arabie saoudite a toujours parrainé les deux partis républicain et démocrate de l'Amérique. Le royaume fournit également avec plein d'enthousiasme 20% du coût de la campagne d'Hillary Clinton pour l'élection présidentielle américaine en dépit du fait que certaines forces influentes dans le pays n'ont pas un regard positif sur le soutien de la candidate parce qu'elle est une femme", aurait indiqué le prince cité l'agence jordanienne.

Les commentaires coïncident avec la visite du prince saoudien à Washington pour discuter avec des responsables américains des relations entre les deux pays.

Il convient de noter qu'il est illégal aux États-Unis pour les candidats à la présidentielle d'accepter des financements de gouvernements étrangers. Mais l'Arabie saoudite et Mme Clinton ne sont pas étrangers à s'échanger des faveurs.

 

The Clinton Foundation, présidée par Hillary et son mari Bill Clinton, a révélé en 2008 qu'elle avait accepté près de 25 millions de dollars du royaume saoudien la même année.

En outre, les gouvernements étrangers qui ont donné de l'argent aux Clinton sont la Norvège, le Koweït, le Qatar, Brunei, Oman, l'Italie et la Jamaïque, qui ont versé ensemble environ 20 millions de dollars.

Source: Sputniknews

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents