Un destroyer américain a engagé une «violation brute» dans la rencontre avec des navires de Russie - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Un destroyer américain a engagé une «violation brute» dans la rencontre avec des navires de Russie

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 28 Juin 2016, 15:21pm

Catégories : #Militaire & Intelligence, #Défense

© Sputnik/ Igor Zarembo

© Sputnik/ Igor Zarembo

Un destroyer américain a violé les accords internationaux et bilatéraux en approchant un navire russe dangereusement ce mois-ci, a déclaré le Ministère russe de la Défense dans un communiqué mardi.

MOSCOU - Le navire russe suivait son cours et n'a pas violé toutes les normes du droit international:

« Le destroyer américain Gravely a fait une rencontre rapprochée avec un navire de guerre russe en Méditerranée orientale le 17 Juin à une distance de 60-70 mètres [197-229 pieds] sur le côté bâbord et a franchi le cap du Iaroslav Mudry le long de l'arc à une distance dangereuse de 180 mètres [590 pieds] », a déclaré le ministère.

Il a attiré l'attention du Pentagone sur la "violation flagrante par le commandant du destroyer Gravely et l'équipage" du règlement international pour prévenir les abordages en mer et un accord similaire intergouvernemental russo-américain.

La marine américaine a déployé quatre porte-avions supplémentaires en service de combat. Par conséquent, le nombre de porte-avions déployés simultanément a atteint six pour la première fois depuis 2012.

Le 1er Juin, l'USS Dwight D. Eisenhower a été envoyé à partir de la côte est des États-Unis pour soutenir l'USS Harry Truman en Méditerranée. Le 4 Juin, l'USS Ronald Raegan aurait été déployé à partir d'une base navale au Japon à la mer de Chine du Sud. Deux autres porte-avions, l'USS Carl Vinson et l'USS George Washington, ont quitté leurs bases pour les manœuvres de formation.

Le 6 Juin, le destroyer Porter de US Navy a commencé ses 21 jours de patrouille de routine dans la mer Noire à l'appui de l’Opération Solutionner l’Atlantique (Resolve Atlantic). Le déploiement a suscité des critiques de Moscou sur la déstabilisation de la région.

Traduction Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

 

Suivez-nous également sur MIRASTNEWS.NET

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents