Taiwan-États-Unis vont tester le système de défense antimissile comme la menace de la guerre avec la Chine s’agrandit - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Taiwan-États-Unis vont tester le système de défense antimissile comme la menace de la guerre avec la Chine s’agrandit

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 27 Juin 2016, 23:24pm

Catégories : #Bouclier antimissile, #Asie-Pacifique

© Flickr/ U.S. Missile Defense Agency

© Flickr/ U.S. Missile Defense Agency

Dans sa poussée pour l'indépendance totale, Taipei regarde vers l'administration Obama pour le soutien, un mouvement qui pourrait se traduire par une guerre catastrophique.

Lundi, Taiwan a annoncé des plans pour tester-le-feu du bouclier antimissile Patriot Advanced Capability-3 (PAC-3) fabriqué aux États-Unis nouvellement acquis, au milieu du mois prochain alors que les tensions s’accroissent avec la Chine.

Les États-Unis accueilleront le test du système anti-missile à Range White Sands Missile au Nouveau-Mexique. Le test sera effectué aux États-Unis plutôt qu’à Taiwan pour limiter la capacité de Pékin à recueillir de l'information sur la capacité du système.

Dans le cadre de son « Pivot d'Asie », le président américain Barack Obama a fait une mission au cours des dernières années pour limiter l'influence de la Chine dans la région du Pacifique, en soutenant les capacités de défense des voisins de Pékin.

Les actes récents de provocation américaine manifeste contre Pékin incluent les histoires de fuite de fragmentation dans l'administration de Xi Jinping, d’installation d’un bouclier antimissile en Corée du Sud qui s’étend sur la totalité de la partie continentale de Chine, de se mêler des disputes territoriales dans l'Est et au Sud des mers de Chine, des exercices navals massifs avec le Japon et l'Inde le long du flanc oriental de la partie continentale, l'établissement d'un accord de défense avec le Vietnam après un embargo sur cinq décennies et d’écrire un partenariat militaire de défense sans précédent avec Tokyo, entre autres mesures.

Bien que précisément le dernier d'une longue lignée d'ouvertures agressives par l'administration Obama de plus en plus belliciste, cette dernière infraction peut se révéler plus accablante à la lumière des liens volatils de Taiwan avec la Chine après que Taipei ait établi un gouvernement régional distinct du gouvernement de Pékin.

Ces relations ont pris un tour pour le pire de la fin, après que le président Tsai Ing-wen ait pris ses fonctions en mai, sur un message de nationalisme économique et politique qui a conduit à une extrémité du rapprochement de huit ans entre Taipei et Pékin. La Présidente Tsai, première femme présidente de Taiwan, a stimulé l'ire du gouvernement de Xi Jinping après avoir refusé de désavouer ses appels à la pleine indépendance de Taïwan.

Le samedi, la Chine a suspendu tout contact diplomatique avec Taiwan, transformant la région en une poudrière qui peut exploser dans une guerre à grande échelle à tout moment. La Chine soutient que Taiwan reste une partie de son territoire.

Avec des liens inter-détroit se détériorant, les États-Unis se sont insérés dans un conflit potentiel en fournissant à Taipei un bouclier antimissile pour contrer l'armée chinoise.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents