Quand Sarkozy joue sur le registre de l’islamophobie en évoquant un « risque d’affrontement » - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Quand Sarkozy joue sur le registre de l’islamophobie en évoquant un « risque d’affrontement »

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 10 Juin 2016, 20:36pm

Catégories : #Politique

Même s’il ne s’est pas encore officiellement déclaré, il ne fait pas l’ombre d’un doute que l’ex président français Nicolas Sarkozy, sera candidat aux primaires du parti Les Républicains, prévues pour le mois de novembre 2016.

En attendant de trouver une fenêtre de tir pour officialiser sa candidature, il enchaine ces derniers temps les sorties médiatiques et les meetings, histoire de ne pas se laisser distancer par Alain Juppé, le favori des sondages.

Un des leviers sur lesquels l’ex président compte jouer pour faire les poches des électeurs de l’extrême droite, l’Islam. Ainsi, mercredi soir, lors d’un meeting à Saint-André-lez-Lille (Nord), l’ancien chef de l’Etat s’en est pris à un « Islam militant qui se présente à nous comme un bloc et qui impose à ses fidèles des règles de vie contraignantes ».

Bis repetita jeudi : sur Europe1 en jouant sur le registre de la peur, il a estimé qu’v »il y a un risque d’affrontement si la République ne reprend pas les choses en mains et ne fait pas respecter les règles communes à tout le monde ».

De tels propos n’ont pas manqué de choquer la communauté musulmane en France. Un des ses représentants, Abdallah Zekri le secrétaire général du Conseil français du culte Musulman (CFCM), jugeant que ce genre de propos sur l’identité française sont aux antipodes du principe du « vivre ensemble », accuse l’ex président de vouloir « « attiser le feu » contre les musulmans.

« M. Sarkozy va plus loin que le Front national au prétexte de le combattre, il semble là pour attiser le feu », s’insurge Abdallah Zekri qui est aussi président de l’Observatoire national contre l’islamophobie au CFCM. Parce qu’il y aurait 1% de gens qui ne respecteraient pas les lois de la République sur 5 millions de musulmans, il y aurait un risque d’affrontement ? C’est lui qui, manifestement, cherche l’affrontement « , souligne t-il.

Réagissant à la volonté de Nicolas Sarkozy de fixer « urgemment les règles d’un nouvel islam de France », Abdallah Zekri a ironisé: « Les règles de l’islam en France – il n’y a pas d’islam de France – sont déjà fixées, il oublie que c’est même lui qui les a fixées » en favorisant la création du CFCM en 2003, alors qu’il était ministre de l’Intérieur ».

Et Abdallah Zekri de conclure que « nous savons que la France est un pays chrétien et nous le respectons, mais il y a aussi dans ce pays des Français qui prient dans des mosquées et qui en ont le droit ». Et de recommander au probable candidat de « calmer ses nerfs plutôt que d’exciter les uns et les autres ».

http://www.algerie1.com/actualite/quand-nicolas-sarkozy-joue-sur-le-registre-de-lislamophobie-en-evoquant-unrisque-daffrontement/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents