Quand les noirs dominaient le monde: 5 Royaumes et villes arabes dominées par les Africains avant l’avènement de l’Islam - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Quand les noirs dominaient le monde: 5 Royaumes et villes arabes dominées par les Africains avant l’avènement de l’Islam

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 19 Juin 2016, 00:17am

Catégories : #Société, #Histoire

Axoum ou Aksoum fut une puissance militaire majeure et nation commerçante située dans l’actuelle région de l’Érythrée et du nord de l’Ethiopie. Axoum s’étala d’environ 100 à 940 après JC son apogée et fut l’une des quatre grandes superpuissances internationales de son époque à l’instar de la Perse, Rome et de la Chine. Axoum contrôlait le nord de l’Éthiopie, l’Érythrée, le nord du Soudan, le sud de l’Égypte, Djibouti, l’Ouest du Yémen, et le sud de l’Arabie Saoudite, pour un total de 1,25 million de kilomètres carrés. C’est presque la moitié de la taille de l’Inde. Axoum négociait et projetait son influence aussi loin que la Chine et l’Inde, où des pièces de monnaie frappées à Axoum furent découvertes en 1990.

Auparavant certains pensaient qu’Axoum fut fondé par des Sabéens de langue sémitique qui traversèrent la mer Rouge depuis l’Arabie du Sud (Yémen moderne) sur la base des théories de Conti Rossini, mais la plupart des spécialistes s’accordent aujourd’hui que dès sa création, Axoum était un développement indigène africain.

Selon les historiens, « GDRT » fut probablement le premier roi d’Axoum à être impliqué dans les affaires du sud de la péninsule arabiques, ainsi que le premier roi connu à être mentionné dans les inscriptions du sud de la péninsule arabiques. Son règne entraîna le contrôle d’une grande partie de l’ouest du Yémen, comme la Tihama, Najrā, Ma `afir, Zafar (jusqu’à environ. 230 ap JC), et des parties de territoires Hached autour d’Hamir dans les hautes terres du nord. Son implication marquera le début de siècles d’engagement d’Axoum en Arabie du Sud, culminant avec l’invasion à grande échelle du Yémen par le roi Kaleb en 520 (ou 525). Cela aboutit à la création d’une province d’Axoum couvrant l’ensemble du sud de l’Arabie.

2° Le Royaume de Saba:

L’ancien royaume de Saba a établi puissance au début du premier millénaire avant J.-C. Saba fut conquis au la premier siècle avant JC par les Himyarites. Après la désintégration du premier royaume Himyarite des rois de Saba ‘et de Dhū RAYDAN, le royaume sabéen réapparu au début du deuxième siècle. Le royaume de Saba fut finalement conquis par les Himyarites à la fin du troisième siècle. A cette époque, la capitale était Marib. Saba était une partie de la province yéménite dominée par Axoum.

3° Himyar et Hadramaout, les royaumes d’Arabie du Sud :

Dès le premier quart du troisième siècle, l’Empire Axoumite envahi et captura la capitale du royaume arabe de Himyarite. Le roi GDRT d’Axoum envoya des troupes sous le commandement de son fils BYGT, à partir de la côte ouest pour occuper Thifar, la capitale Himyarite, ainsi que de la côte sud contre Hadramaout. L’invasion de l’Hadramaout a été fait en collaboration avec le alors roi de Saba.

4° La domination sur les villes arabes de la mer Rouge :

Au début du quatrième siècle de notre ère, le roi Ezana (qui régna de -325 à 60) contrôlait un domaine s’étendant du sud-ouest de l’Arabie, de l’autre côté de la mer Rouge, à l’ouest de Méroé et au sud deSawakin à la côte sud du golfe d’Aden. Comme une indication du type de contrôle politique qu’il exerçait,Ezana, comme d’autres dirigeants axoumites, portait le titre de Negus Nagast, roi des rois, symbolique de son règne sur de nombreuses principautés à la fois sur le continent africain et en Arabie. Ezana domina les Etats de la péninsule arabique et leur faisait payer un tribut régulier à Axoum.

5° L’invasion du Yemen et La Campagne contre la Mecque en 570 après J.-C :

Autour de 517 après JC, le roi Kaleb de l’Empire d’Axoum envoya son armée à travers la mer Rouge pour envahir et annexer ce qu’on appelle aujourd’hui le Yémen, car le roi juif Yûsuf Asar Yathar persécutait les chrétiens et les Axoumites. Abraha, un général de l’armée d’Axoum, déclara avoir conduit avec succès une armée de 100 000 hommes avec des centaines d’éléphants pour écraser toute résistance de l’armée yéménite. Yûsuf Asar Yathar fut tué dans la bataille et le roi Kaleb nomma un vice-roi pour régner à sa place. Le royaume Yéménite fut ensuite contraint de rendre hommage à l’empire d’Axoum.

Selon des sources islamiques, Abraha, général Axoumite et dirigeant du Yémen, envahit la Mecque en 570, la même année que la naissance de Muhammad, le prophète de l’Islam. Cette attaque prit la forme d’une sorte de croisade religieuse dans laquelle les éthiopiens orthodoxes Axumites avaient prévu de détruire le centre de la religion arabe « païenne ». Certains chercheurs estiment que cette campagne eue lieu que dix ans plus tôt que la date donnée par les sources islamiques.

Source : atlantablackstar.com

Traduction de la Team Ojal

via http://rimweekly.net/?p=813&lang=en

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents