Mourir dignement, ou vivre en Esclave ! (mis à jour) - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Mourir dignement, ou vivre en Esclave ! (mis à jour)

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 22 Juin 2016, 22:03pm

Catégories : #Congo, #Sassou

Elie SMITH

Elie SMITH

Mourir dignement, ou vivre en Esclave ! Mon choix est fait ! je suis un épicurien convaincu, amoureux de la vie, et des hommes dans leurs diversités.

Moi ELIE SMITH je dis :

"Seul celui qui n’a pas peur de la mort est digne de jouir de la vie.”

J’aime la vie, mais je ne suis pas un matérialiste, j’ai mes valeurs et j’y suis attaché, pour les défendre je suis prêt au sacrifice ultime, je suis amoureux de la vie , mais je n’hésiterai pas à la perdre pour défendre mes valeurs !

Les menaces de Sassou et ses sbires ne me font pas peur ! En effet, il ressort d’une conversation abracadabrantesque entre Nina Okemba fille de Dominique Okemba Okemba (chef du conseil national de la sécurité congolaise) et un interlocuteur dont je tairai provisoirement le nom, un projet d’élimination physique de ma personne et celle de l’administrateur de la page Brazzanews.

Le régime de Brazzaville qui est à bout de souffle, préfère désigner des coupables tout azimut, plutôt que de faire sa propre autocritique.

Après m’avoir expulsé du Congo pour me faire taire, à la suite d’une opération barbare commanditée par Jean François NDENGUET, une opération qui a conduit au viol de ma sœur, ils veulent aujourd’hui m'empêcher de dire la vérité et d’informer le monde sur la nature véritablement diabolique du régime de Sassou.

Les sbires de Sassou doivent comprendre que leurs gesticulations obscures sont vaines, leurs menaces n’altèreront jamais ma volonté de dire l’information vraie. Et si la vérité les dérange, il est encore temps qu’ils remettent en cause leurs pratiques !

Sassou et ses sbires, sous fifres, et affidés devraient méditer cette citation d’Épicure :

« L'âme vile est enflée d'orgueil dans la prospérité et abattue dans l'adversité. »

En réalité, de quoi s’agit-il ?

Dominique Okemba

Dominique Okemba

IL s’agit de Nina Okemba, cette sordide fille de Dominique Okemba à la cuisse extrêmement légère, qui n’hésite pas à avoir des rapports sexuels de nature incestueuse avec son cousin Christel Sassou NGUESSO. Cette fille de petite vertu, est une vraie nymphomane !

Quand elle séjourne à Paris dans la rue Victor Hugo qui est une des douze avenues partant de la place de l'Etoile, et la plus longue après l'avenue des Champs-Élysées à Paris, elle n’ hésite pas à faire venir des hommes de charme à la chaîne, à son domicile, pour assouvir ses fantasmes sexuels insatiables. En bref, pour faire simple, Nina Okemba est une grosse salope !

Nina OKEMBA et Denis Sassou NGUESSO

Nina OKEMBA et Denis Sassou NGUESSO

Et c’est donc cette salope, qui ourdie un complot infâme contre l’administrateur de Brazzanews et moi, un complot qui vise à notre élimination physique, le plan bien concocté entre cette dernière et son père n’attend plus que l’aval de Sassou qui est au courant de ce funeste projet, mais qui tarde a donné son feu vert.

Je veux dire à Nina Okemba qu’elle et son père peuvent nous tuer, mais ils ne tueront jamais l’idée noble de notre combat pour la liberté de l’homme noir partout dans ce monde.

« C’est vivre en animal que vivre sans rien faire », moi Elie Smith je choisis de vivre libre !!!

Elie SMITH

Facebook

Nina OKEMBA et Denis Sassou NGUESSO

Nina OKEMBA et Denis Sassou NGUESSO

NINA OKEMBA, LA PETITE SÉDUCTRICE AU SERVICE DE SON PÈRE OKEMBA DOMINIQUE, POUR ÉLIMINER PHYSIQUEMENT ELIE SMITH et (le patron de) BRAZZANEWS.

Je suis suffisamment informé. Le petit plan d'Okemba Dominique qu'il a concocté avec sa fille Nina Okemba, une habituée de 3615 à Paris, est déjà connu des autorités Americaines . Nina Okemba, cette petite amie intime de Denis Christel Sassou N'GUESSO veut voudrait engager un tueur à gage pour me faire taire à tout jamais. Brazzanews aussi.

Ce que toi et ton père oubliez: j'ai l'œil de l'aigle. Voici, par exemple, une de tes photos que tu n'as jamais publiée nulle part. Comment l'ai-je eue?

Et si je dois aussi mourir, je serai heureux de mourir d'une si belle mort. Même pas peur.

Elie SMITH

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents