Moscou espère que l'Allemagne réfléchit avant de classer la Russie en ennemi - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Moscou espère que l'Allemagne réfléchit avant de classer la Russie en ennemi

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 7 Juin 2016, 00:53am

© Sputnik. Maxim Blinov

© Sputnik. Maxim Blinov

Moscou souhaite que le gouvernement allemand évalue les pour et les contre avant de qualifier la Russie d'ennemi dans son Livre blanc sur la sécurité nationale, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Le gouvernement allemand s'apprête, pour la première fois depuis 2006, à introduire des modifications dans son Livre blanc sur la sécurité nationale. Rédigé par le ministère de la Défense, le document de 80 pages a connu des modifications de taille par rapport au Livre blanc précédent. La nouvelle mouture du livre qui est en cours d'élaboration traitera Moscou comme "adversaire" et l'inclura dans le top dix des menaces à l'échelle mondiale, a rapporté plus tôt le quotidien Die Welt.

"Cette tendance est déjà apparue dans des documents de l'Union européenne, avec peu de différence dans la direction (…). Mais généralement, cette diabolisation de la Russie est d'ores et déjà très à la mode dans l'UE", a affirmé le chef de la diplomatie russe commentant les modifications à venir du Livre blanc.

Selon lui, la nouvelle mouture du document sera présentée devant le gouvernement allemand dans un futur proche mais il ne s'agit pas encore d'une approbation.

"J'espère que la coalition gouvernementale pèse les pour et les contre et, c'est crucial, qu'il évalue les faits qui ne peuvent point être interprétés comme des actions préparatoires de Moscou avant de s'attaquer à l'UE et à l'Otan", a souligné M. Lavrov. "Je pense que c'est une anomalie, et franchement, je crois que les auteurs de l'initiative ne font que de se lancer à la poursuite de la tendance très à la mode dans ce monde unipolaire dont les jours sont déjà comptés".

La Russie de son côté ne veut pas que le monde soit divisé en amis et ennemis.

"Nous prônons une coopération basée sur les principes de l'égalité, du respect et de l'avantage mutuels, et des compromis, avec tous ceux qui y sont prêts. Or, ceux préconisant les idées populaires dans le style du monde unipolaire veulent bien sûr que tous soient classés", a résumé le ministre. "Notre politique, je pense, est plus responsable et rationnelle. Nous ne forçons personne à faire quoi que ce soit. Nous essayons toujours de tenir compte des intérêts de nos partenaires et de trouver des arrangements qui refléteront l'équilibre de nos intérêts et des leurs".

Source: Sputniknews

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents