Mais combien de comptes russes la Société Générale a-t-elle vraiment fermés? + Les USA augmentent leur part dans le commerce extérieur russe aux dépens de l’UE - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Mais combien de comptes russes la Société Générale a-t-elle vraiment fermés? + Les USA augmentent leur part dans le commerce extérieur russe aux dépens de l’UE

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 16 Juin 2016, 16:37pm

Catégories : #Economie, #Politique internationale

Mais combien de comptes russes la Société Générale a-t-elle vraiment fermés?

© Wikipedia/ Mohamed Yahya

© Wikipedia/ Mohamed Yahya

Plusieurs comptes de diplomates russes à la banque Société Générale à Paris se seraient vu fermer la semaine dernière. Mais de quel chiffre précis s'agit-il? Sputnik fait ses calculs.

Tandis que les députés de l'Assemblée nationale et les sénateurs français se prononçaient pour la levée des sanctions antirusses, la banque française Société Générale fermait les comptes de diplomates russes, a-t-on appris le 10 juin.

Or, la suite de l'histoire ne semble pas porter sur les gros chiffres indiqués initialement. Il ne s'agit que d'un cas unique, a rapporté jeudi une source diplomatique.

"Il y a eu un seul compte de diplomate russe fermé jusqu'ici", a déclaré la source à Sputnik.

En juin 2015, les missions diplomatiques et plusieurs sociétés russes ont déjà eu des problèmes avec des banques françaises. Les comptes russes de la banque VTB France ont été gelés suite à la décision prise par la Cour permanente d'arbitrage de la Haye le 18 juillet 2014 dans le cadre d'un procès intenté par les ex-actionnaires du pétrolier russe Ioukos. En 2014, cette juridiction arbitrale avait sommé l’État russe de verser plus de 50 milliards de dollars (37 milliards d'euros) aux actionnaires du groupe Ioukos, fondé par Mikhaïl Khodorkovski.

Les comptes ont plus tard été débloqués sur décision du tribunal du district de La Haye (Rechtbank Den Haag). Le tribunal a rejeté, le 20 avril 2016, le jugement de la Cour permanente d'arbitrage qu'il a qualifié d'incompétente.

En juin 2015, les avoirs de la représentation française de l'agence Rossiya Segodnya ont été gelés à la demande de Hulley Enterprises Limited. Le 12 avril 2016, le tribunal de grande instance de Paris a par jugement donné mainlevée des comptes de l'agence de presse russe Rossiya Segodnya bloqués par la compagnie Hulley Enterprises Limited et a refusé à cette dernière sa demande de dommages et intérêts.

https://fr.sputniknews.com/international/201606161025893765-comptes-russes-societe-generale/

Les USA augmentent leur part dans le commerce extérieur russe aux dépens de l’UE

© Photo. Wikipedia/GURken

© Photo. Wikipedia/GURken

Depuis l'introduction des sanctions antirusses, la part des États-Unis dans la balance commerciale russe a augmenté de manière significative.

Exception faite des ex-républiques soviétiques, les États-Unis figurent actuellement au top 5 des principaux partenaires commerciaux de Moscou. Bloomberg l'explique par le fait que les sanctions ont fortement frappé les intérêts de l'Europe.

Cette ascension des États-Unis a une explication: ces derniers temps, la baisse des échanges entre la Russie et les États-Unis a été beaucoup plus lente que pour les autres partenaires de Moscou. A l'heure actuelle, la part américaine dans le commerce extérieur de la Russie est de 4,1%, donc légèrement inférieure à celle de l'Italie. Les trois principaux partenaires commerciaux de Moscou étant la Chine, l'Allemagne et les Pays-Bas avec 13,8%, 8,8% et 7,3% respectivement.

L'Union européenne, quant à elle, porte le principal fardeau de la guerre commerciale contre Moscou. Bloomberg signale que selon certaines estimations les sanctions et les contre-sanctions ont abouti à une réduction de 100 milliards d'euros des échanges commerciaux entre la Russie et l'UE. Par contre, les entreprises américaines avec Boeing, Cargill et Yum! Brands à leur tête ont investi en Russie pour accroître leur part du marché.

"Le premier choc provoqué par les sanctions et les problèmes économiques s'est volatilisé. Les sociétés cherchant à rester en Russie ont une peau assez épaisse qui leur permet de survivre", signale Alexis Rodzianko, président de la Chambre américaine de commerce en Russie.

Les États-Unis et l'Union européenne ont beau insister sur le maintien des sanctions jusqu'à ce que la Russie remplisse les termes des accords de Minsk (sur l'Ukraine, ndlr), plusieurs indices laissent entrevoir un affaiblissement des tensions, parmi lesquels figure l'intention du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et des patrons des géants comme ExxonMobil et BP de se rendre au "forum économique de Poutine" à Saint-Pétersbourg, conclut Bloomberg.

https://fr.sputniknews.com/international/201606161025888987-usa-plus-presents-commerce-russe/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents