Les Forces syriennes rompent la route principale de Daesh en Turquie - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Les Forces syriennes rompent la route principale de Daesh en Turquie

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 11 Juin 2016, 01:34am

Catégories : #Politique internationale

© REUTERS/ Rodi Said

© REUTERS/ Rodi Said

Dans la lutte contre Daesh, également connue sous le nom ISIS/État islamique, les forces syriennes ont coupé une route importante que le groupe de terroristes utilise pour accéder à la Turquie.

La ville syrienne de Manbij a été un bastion pour Daesh dans la région le long de la frontière turque. Jeudi, les Forces démocratiques syriennes (SDF) ont encerclé la ville, coupant ainsi les routes d'approvisionnement.

« Nous avons atteint la route qui relie Manbij et l’ouest d’Alep », a déclaré Sharfan Darwish, un porte-parole du Conseil militaire de Manbij.

Mais la ville est aussi un moment clé sur la contrebande de pétrole de la route du groupe terroriste. Avec la coupure de Manbij, les militants de Daesh seront obligés de prendre des routes plus difficiles et dangereuses en Turquie pour vendre leur pétrole.

« Pour" atteindre la frontière turque de Raqqa, 'les terroristes de Daesh doivent prendre une route qui est plus dangereuse, en raison de la présence des troupes syriennes et des frappes aériennes russes », rapporte Press TV, citant l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

La ville elle-même reste occupée par Daesh, mais les forces SDF la ferment lentement.

Depuis que l'offensive de Manbij a commencé, 130 militants de Daesh ont été tués, ainsi que 20 combattants SDF. Près de 20.000 civils vivent encore dans la ville, bien que beaucoup ont fui en raison des combats.

Le SDF est composé de combattants kurdes, arabes, assyriens, arméniens et turkmènes, et sont appuyés par les unités de Protection populaire kurde (YPG).

Plus tôt vendredi, une source a dit à Sputnik que l'armée syrienne a pris le contrôle d'une station de pompage de pétrole et de la centrale Al-Tabka dans la province de Raqqa. Située près de la ville de Ar-Rusafa, plusieurs extrémistes de Daesh ont été tués pendant l'opération.

L'armée a été soutenue par les deux frappes aériennes syriennes et russes.

La Syrie a été embourbée dans une guerre civile depuis 2011, avec de nombreuses factions de l'opposition et des groupes extrémistes islamiques qui combattent les forces gouvernementales, cherchant à renverser le gouvernement du président Bachar el-Assad. L'organisation terroriste Daesh est interdite aux États-Unis, en Russie et dans plusieurs autres pays.

Traduction de Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents