Le président al-Assad dans une allocution devant l’Assemblée du peuple : Le peuple syrien a une fois de plus étonné le monde en prenant part à l’une des plus importantes échéances nationales et constitutionnelles - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Le président al-Assad dans une allocution devant l’Assemblée du peuple : Le peuple syrien a une fois de plus étonné le monde en prenant part à l’une des plus importantes échéances nationales et constitutionnelles

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 7 Juin 2016, 16:22pm

Catégories : #Politique internationale

Damas/ Le président Bachar al-Assad a affirmé que le peuple syrien avait une fois de plus étonné le monde en prenant part à l’une des plus importantes échéances nationales et constitutionnelles et a adressé au monde entier un message clair sur son attachement à son indépendance quelles que soient les pressions.

Dans une allocution qu’il a prononcée devant l’Assemblée du peuple à l’occasion de la 2e législature, le président al-Assad a indiqué que cette Assemblée est différente de celles qui l’avaient précédée, vu que les électeurs avaient choisi des candidats qui étaient venus du fond de la souffrance.

« Que notre ligne dans la prochaine phase soit le travail pour l’autrui, non pas pour le soi, exactement comme l’avaient fait le blessé, le martyr et tous ceux qui se sont sacrifiés et qui continuent à le faire », a-t-il dit.

Et le président al-Assad de poursuivre : « Nous connaîtrons des conflits internationaux et régionaux entre des pays qui œuvrent pour préserver leur souveraineté et leur indépendance et des pays qui œuvrent pour réaliser les intérêts d’autres, même si au détriment des intérêts de leurs peuples ».

Il a souligné que l’essence du processus politique pour les pays soutenant le terrorisme a pour objectif dès le début de porter atteinte à l’essence du concept de la patrie, à savoir la constitution.

« Le régime confessionnel transforme les citoyens de la même patrie en des ennemis et en des adversaires », a-t-il fait allusion, assurant que l’unité ne commence pas par la géographie, mais par l’unité des citoyens.

Quant au Genève 3, le président al-Assad a dit : « Nous avons avancé, dès le début de Genève 3, un document de principes qui constitue la base du succès des pourparlers si l’autre partie l’avait voulu ».

Le président al-Assad a fait noter que le régime d’Erdogan fasciste, se centre toujours sur Alep, qui représente pour lui le dernier espoir pour son plan de Frères Musulmans. « Mais, Alep restera le cimetière où les espoirs et les rêves de cet assassin seront enterrés », a-t-il précisé.

En outre, le président al-Assad a salué tous les compatriotes partout en Syrie, lesquels défient la mort, le terrorisme et les plans de sédition et s’attachent à la volonté, à la vie, à la fermeté et à la victoire.

Le président al-Assad a indiqué que certaines parties ne s’étaient pas contentées du terrorisme des explosifs et des roquettes, mais ils l’avaient soutenu par le terrorisme économique via des sanctions imposées à la Syrie et par l’exercice des pressions sur la livre syrienne en vue d’effondrer l’économie et de mettre le peuple mettre à genoux.

Le président al-Assad a fait savoir que le gouvernement doit chercher des lois qui accélèrent le cycle de l’économie.

En outre, le président al-Assad a appelé à nouveau tous ceux qui avaient porté l’arme pour n’importe quelle raison à adhérer au processus des réconciliations.

Le président al-Assad s’est adressé aux héros de l’armée arabe syrienne et des forces qui l’appuient en disant : « Sans vous, nous ne nous sommes pas tenus fermes et nous ne sommes point demeurés ».

« Le triomphe du terrorisme doit inéluctablement se réaliser tant qu’il y a des pays, tels que l’Iran, la Russie et la Chine, qui soutiennent le peuple syrien, ainsi que le droit », a-t-il martelé.

Le président al-Assad a enfin mis en exergue l’héroïsme et la fidélité de la Résistance nationale libanaise et ce qu’elle avait apporté à la Syrie dans la lutte contre le terrorisme.

A. Chatta

http://sana.sy/fr/?p=62707

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents