La Russie pourrait prendre des contremesures après l’entrée du navire US dans la mer Noire - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


La Russie pourrait prendre des contremesures après l’entrée du navire US dans la mer Noire

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 11 Juin 2016, 03:21am

Catégories : #Politique internationale

© Wikipedia/ U.S. Navy

© Wikipedia/ U.S. Navy

Des mois après que les jets russes aient répondu à l'USS Donald Cook à la Baltique, un destroyer américain est entrain de tester les eaux de la mer Noire.

Lundi, le destroyer lance-missiles USS Porter est entré dans la mer Noire pour participer à des exercices militaires bilatéraux dans le cadre de l’Opération Resolve Atlantic.

"Les États-Unis continuent de démontrer leur engagement envers la sécurité collective de nos alliés et de soutenir nos partenaires de l'OTAN en Europe ", lit une déclaration de la marine américaine, ajoutant que les opérations du navire sont destinées à « améliorer la sécurité maritime et de la stabilité, l'état de préparation, et la capacité navale avec nos alliés et partenaires ».

Le gouvernement russe a critiqué la présence d'un navire de guerre américain à proximité de ses frontières comme une provocation et a promis de prendre des contre-mesures nécessaires.

« Les navires de guerre américains sont entrés dans la mer Noire maintenant et puis. Certes, cela ne s’est pas fait avec l'approbation [de la Russie] et devra sans aucun doute conduire à planifier des mesures d'intervention », a déclaré Andrey Kelin, chef du Département de la coopération européenne du ministère russe des Affaires étrangères.

Kelin a également exprimé la désapprobation du déploiement de l'USS Harry S. Truman à la Méditerranée, en amont du sommet de Varsovie de l'OTAN en Juillet, un mouvement qu'il a décrit comme une évidence de "démonstration de puissance."

«Il n'y a rien de spécial sur le mouvement des navires américains dans ce cas. Nous savons que les porte-avions se déplacent de la mer Méditerranée et ailleurs, ils ont le droit de le faire, cela est la liberté de navigation," a-t-il dit.

"Mais en général, cela est une nette augmentation dans les relations [russo-américaines] et tout cela se fait avant le sommet de l'OTAN à Varsovie - ce qui est une démonstration de force."

L'USS Porter devrait faire des appels portuaires tout en opérant dans la mer Noire.

"Nous allons voir comment les choses avancent", a déclaré Kelin. "Mais dans l'ensemble, nous ne pouvons absolument pas abandonner sur le canal le plus important de la coopération et du dialogue."

En parlant avec la radio Zvezda, l’expert militaire Viktor Murakhovsky a également condamné la présence des navires de guerre américains à proximité des frontières de la Russie.

«Le déploiement permanent des destroyers américains dans le théâtre de guerre européen est déjà une provocation," a-t-il dit, notant qu'il y a quatre autres navires américains similaires stationnés en permanence sur une base navale espagnole.

En Avril, l'USS Donald Cook, a navigué près des eaux russes dans la mer Baltique, ce qui a entraîné son interception par une paire de bombardiers des jets Su-24. Les responsables américains ont décrit les manœuvres des jets comme «agressives», ainsi que «dangereuses et non professionnelles."

Écrivant sur l'incident pour The American Conservative, le commentateur politique Pat Buchanan a observé que «les avions russes ne portaient pas des missiles ou des bombes. " Cela, a-t-il soutenu, était une indication que leur "seul message [était]: Qu'est-ce que font les Américains ici ?"

"Les navires de guerre américains basés au Bahreïn font face à des sous-marins iraniens et des bateaux de missiles dans le Golfe. Pourtant, dans chacune de ces régions, ce ne sont pas les intérêts vitaux des États-Unis qui sont menacés, mais les intérêts des alliés qui n’assurent pas leurs propres fonctions de défense, préférant de les mettre à pied sur l'Oncle Sam », a déclaré Buchanan.

"Et l'Amérique commence à ployer sous le poids de ses obligations internationales."

Traduction de Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents