"L’inspection surprise de la Russie énerve l'OTAN" + L’Otan teste ses armes près des frontières russes - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


"L’inspection surprise de la Russie énerve l'OTAN" + L’Otan teste ses armes près des frontières russes

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 20 Juin 2016, 01:28am

Catégories : #Politique internationale, #Russie, #Etats-Unis

"L’inspection surprise de la Russie énerve l'OTAN"

© Sputnik/ Alexei Nikolsky

© Sputnik/ Alexei Nikolsky

Le lundi 13 Juin Vladimir Poutine a ordonné une inspection surprise de grands arsenaux militaires des forces armées russes. Pendant ce temps, l'OTAN se demande si par hasard l'inspection surprise russe correspondrait aux manœuvres de l'Alliance en Pologne, les plus importantes depuis la fin de la guerre froide.

Les exercices à grande échelle (de l’opération) "Anakonda 2016", dans laquelle plus de 30.000 soldats de 24 pays membres et alliés de l'OTAN, ainsi que quelque 14.000 militaires américains sont impliqués, sont destinées à "évaluer l'état de préparation de l'Alliance pour défendre son flanc oriental "a déclaré le ministre polonais de la Défense Antoni Macierewicz.

Cependant, l'OTAN accuse la Russie d'utiliser l'inspection pour "accroître les tensions et montrer leurs aptitudes au combat."

Selon Lukasz Kulesa, analyste chez think tank, le Réseau européen de leadership, ce n'est pas une coïncidence.

"Je suis sûr que [l'inspection] est une tentative d'équilibrer la couverture aux manœuvres de l'OTAN en Europe de l'Est et la mer Baltique, et d’envoyer un signal fort que la Russie ne sera pas intimidée par la perspective de la tenue d'un sommet OTAN ", a-t-il dit dans une interview avec le magazine Newsweek.

"Dans les prochains jours, nous allons pouvoir voir les exercices et la mobilisation des unités russes près des territoires de l'OTAN, une démonstration des plus récentes armes, tous largement couverts par les médias", a-t-il ajouté.

"Mais ce qui est tout aussi important, les exercices sont la formation la plus large des forces armées de la Russie et de son programme de l'appareil de sécurité. Au cours des années précédentes, Moscou a attiré l'attention sur les unités d'intervention rapide terrestres, la Force aérienne et nucléaire. Par conséquent, il est logique pour la Russie d'élargir la portée, l'augmentation du nombre de réservistes, la fourniture d'équipements positionnés à l'avance et la protection de l'infrastructure à l'intérieur du pays contre d'éventuelles émeutes internes ou de sabotage. Mais il ne faut pas prendre cela comme une préparation pour la WWIII "a-t-il conclu.

Lire aussi: La Russie promet une réponse équilibrée et efficace pour renforcer le flanc oriental de l'OTAN

La pratique des inspections surprises de la Force aérienne russe a été réactivée en 2012 sur ordre du ministre de la Défense Sergueï Choïgou.

En Février, Poutine a ordonné une inspection surprise faite à grande échelle dans le district militaire central de la Russie. Au cours des inspections, les troupes ont organisé des exercices militaires pour tester leur aptitude au combat. En outre, la Force aérienne a exécuté des manœuvres et effectué des missions de longue distance et l'atterrissage en terrain inconnu.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

L’Otan teste ses armes près des frontières russes

© AP Photo/ Mindaugas Kulbis

© AP Photo/ Mindaugas Kulbis

L'Otan mènera des tirs d'entraînement en Estonie dans le cadre des exercices Saber Strike

La phase finale des exercices de l'Otan Saber Strike consistant en des tirs d'entraînement au moyen de différentes armes aura lieu lundi sur le polygone central des Forces de défense de l'Estonie, annoncent les médias locaux.

Life's good 🇺🇸🇨🇿 #SaberStrike pic.twitter.com/0Jju6hlEL3

— RS Bido (@cbv__3) 9 июня 2016 г.

​Selon l'état-major des Forces, les tirs impliqueront des avions d'attaque au sol, des hélicoptères, et des lance-roquettes multiples américains M142 HIMARS, qui seront utilisés pour la première fois en Estonie, ainsi que des canons d'artillerie M777 de 155mm.

Le M142 HIMARS, High Mobility Artillery Rocket System, représente un bloc de six roquettes de 227 mm installé sur le châssis à roues 6×6 du poids-lourd FMTV (Family of Medium Tactical Vehicles).

A warm welcome to us in Tartu, #Estonia for our last static display on this #dragoonride #saberstrike #2cr pic.twitter.com/tlbsdIMUog

— Justin Campbell (@campbell1821) 9 июня 2016 г.

​Les exercices Saber Strike sont organisés par le Commandement des forces terrestres américaines en Europe. Ils impliquent près de 10.000 militaires en provenance de 13 pays membres de l'Otan et de pays partenaires, à savoir de l'Estonie, du Danemark, de la Grande-Bretagne, des États-Unis, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne, du Luxembourg, de la Norvège, de la France, de la Slovénie, de la Finlande et de l'Allemagne.

Les exercices prendront fin le 21 juin dans la ville de Tapa.

Vendredi, la Pologne a déclaré la fin des exercices de l'Otan Anaconda 2016, qui se sont déroulés du 7 au 17 juin. Ces exercices ont impliqué 31.000 militaires en provenance de 18 pays membres de l'Otan et de cinq pays membres du programme Partenariat oriental.

Le politologue de l'université de Chicago spécialisé dans les problèmes de sécurité européenne John Mearsheimer a qualifié ces exercices de "bêtise surprenante", ceux-ci revêtant un évident caractère de provocation. Dans une interview accordée à la Radio Nationale Publique (NRP) américaine, il a déclaré que les jeux militaires près des frontières russes augmentaient le niveau de danger, car ils sont susceptibles de "provoquer l'ours russe".

"Les exercices militaires de grande envergure en Pologne sont considérés par les Russes comme une menace, et j'estime que la tenue de ces exercices est une bêtise surprenante", a indiqué le politologue.

Source: Sputniknews

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents