Encore un incident avec OVERBLOG, propriétaire et gérant de la plateforme, qui ne nous permet pas de contrôler notre tableau de bord + La beauté incroyable du lac Baïkal (vidéo) + articles - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Encore un incident avec OVERBLOG, propriétaire et gérant de la plateforme, qui ne nous permet pas de contrôler notre tableau de bord + La beauté incroyable du lac Baïkal (vidéo) + articles

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 2 Juin 2016, 20:50pm

Encore un incident avec OVERBLOG, propriétaire et gérant de la plateforme, qui ne nous permet pas de contrôler notre tableau de bord. Sur la première page de MIRASTNEWS un seul article apparaît plusieurs fois, est-ce un coup bas? Ce n'est pas la première fois qu'un tel évènement désagréable apparaît subitement sur notre site et nous en avons informé par le passé overblog. Nous les avons alerté encore cette fois-ci afin que ce problème soit résolu.

La beauté incroyable du lac Baïkal

Découvrez les paysages splendides du lac Baïkal.

Syrie : plusieurs morts et blessés dans l'explosion d’une voiture piégée à Lattaquié (VIDÉO)

Source: Reuters Le lieu de l'attentat du 23 mai, Lattaquié

Source: Reuters Le lieu de l'attentat du 23 mai, Lattaquié

Un attentat à la bombe a secoué la ville syrienne de Lattaquié faisant des morts et des blessés près d'une mosquée, selon la télévision d’État.

«Un attentat terroriste s'est produit près de la mosquée Khoulafa al-Rachidine dans le quartier de Datour à Lattaquié après la prière de l'après-midi», a précisé la télévision. L'agence officielle Sana a parlé d'un attentat «à la moto piégée» et fait état de blessés uniquement selon un premier bilan.

PHOTO: #Syria's Al-Ekhbariya TV broadcasts images of the explosion in #Latakiapic.twitter.com/sNi1in344x

Le 23 mai, une série d'attentats dont des attaques suicide revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique ont fait plus de 170 morts dans deux villes côtières fiefs du régime, Tartous et Jablé, au sud de Lattaquié.

Lire aussi : https://francais.rt.com/international/21026-syrie--plusieurs-explosions-retentissent-lattaquie-victimes

La région était jusqu'à présent épargnée relativement par la guerre qui ravage la Syrie depuis cinq ans et qui a fait plus de 280 000 morts. Elle est habitée en grande partie d'alaouites, la communauté minoritaire à laquelle appartient Bachar el-Assad.

https://francais.rt.com/international/21544-syrie--plusieurs-morts-blesses

L’armée reprend le contrôle de zones dans la banlieue est de Hama

Gouvernorats / Des unités de l’armée arabe syrienne, en collaboration avec les groupes de la défense populaires et en soutien aérien syro-russe, ont commencé ce matin une opération militaire dans la zone d’Atheriya dans la banlieue est de Hama.

Dans une déclaration à SANA, une source militaire a indiqué que des unités de l’armée s’étaient emparées des monts d’Abou Zein et de la zone d’al-Masbah et infligé de lourdes pertes aux terroristes de Daech.

La source a fait savoir qu’une unité de l’armée arabe syrienne, en collaboration avec des groupes de la défense populaires dans les deux villages de Maqroussa et Harfa, s’était violemment accrochée pendant les dernières heures, avec des groupes terroristes affiliés au ”Front Nosra”, qui attaquaient les habitants du village de Maqroussa, à partir de Tell Marwan – Tasmia dans la banlieue sud-ouest de Damas.

La source a révélé que les accrochages s’étaient soldés par la neutralisation d’un grand nombre d’éléments des groupes terroristes et la destruction de leur mitrailleuse de calibre 14.5.

La source a précisé qu’une unité de l’armée arabe syrienne avait détruit un QG avec les terroristes du ”Front Nosra” qui s’y trouvaient aux environs sud du quartier de Manchia dans la zone de Daraa al-Balad.

En outre, la source a fait noter que l’armée de l’air syrienne avait détruit des véhicules, dont certains étaient dotés de mitrailleuses et qui appartenaient aux terroristes du réseau ”Daech”, dans des sorties aériennes menées sur leurs repaires à l’est de la zone d’entrepôts de Palmyre dans la banlieue est de Homs.

”Les sorties aériennes effectuées sur des rassemblements des terroristes de ”Daech” dans les deux villages de Jbab Hamad et Dabeit Maleh situés à l’est de la ville de Homs, ont fait de nombreux tués parmi les terroristes et causé la destruction de leurs caches et de leurs véhicules, dont certains étaient dotés de mitrailleuses”, a ajouté la source.

D.H./ R.B. / A. Chatta

http://sana.sy/fr/?p=62388

Selon des scientifiques russes l'occident vend des préservatifs infectés par le virus du Sida en Russie et en Afrique !

Le nonoxynol-9, parfois abrégé N-9, est un composé organique utilisé comme tensioactif. C'est un membre de la famille des nonoxynols (en). N-9 et les composés apparentés sont utilisés dans plusieurs produits de nettoyage et cosmétiques. Il a été utilisé comme contraceptif pour ses propriétés spermicides mais il l'est de moins en moins depuis les années 2000 après que plusieurs études ont montré son rôle dans l'augmentation des infections sexuellement transmissibles, y compris le VIH, et son rôle toxique sur la flore vaginale.

De 1996 à 2000, une étude de l'ONU menée dans plusieurs lieux en Afrique a suivi plus de 1000 travailleurs du sexe qui utilisaient des gels à base de nonoxynol-9 ou un placebo. Le nombre de personnes infectées par le virus du SIDA était 50% supérieur parmi les utilisateurs de nonoxynol-9 ; les personnes utilisant le nonoxynol-9 avaient également une incidence plus élevée de lésions vaginales, ce qui a pu augmenter le risque de contamination. Bien que ces résultats ne puissent être appliqués à une utilisation occasionnelle dunonoxynol-9, la plupart des agences de santé ont recommandé aux femmes exposées au risque de contamination du SIDA de ne plus utiliser de nonoxynol-9. L'OMS note également que le « nonoxynol-9 n'offre aucune protection contre les infections sexuellement transmissibles comme la gonorrhée ou lachlamydiose6. »

Par ailleurs le nonosynol-9 est toxique pour la flore vaginale, et facilite, en raison des déséquilibres qu'il cause, l'apparition de vaginites7.

L'usage régulier du nonoxynol-9 semble également augmenter le risque d'infection au papillomavirus humain qui peut causer le cancer du col utérin8,9.

Les dirigeants de l’Institut russe d’études stratégique, un organisme rattaché au Kremlin, ont une idée bien précise des causes de la propagation du virus du sida (VIH), inquiétante en Russie : la faute en incombe à l’industrie des préservatifs, « intéressée à commercialiser ses produits » et qui, pour cela, « incite les jeunes, mineurs, à avoir des rapports sexuels précoces ».

Dans un rapport de soixante pages, présenté le 30 mai aux parlementaires russes, à Moscou, les auteurs, qui incriminent également « l’industrie de la pornographie disponible, malgré nos lois, en deux clics » sur Internet, mettent en avant une autre de leur préoccupation : « Le VIH est utilisé comme un élément de la guerre d’information contre la Russie. »

Un an après la sonnette d’alarme tirée par Vadim Pokrovski, directeur adjoint de l’Institut central d’épidémiologie et dirigeant du centre fédéral de lutte contre le sida, annonçant que la Russie compte désormais 1 million de séropositifs, soit le double d’il y a cinq ans, les « experts » du Kremlin ne voient pas d’autres remèdes :« La meilleure protection, rapporte Igor Beloborodov, un des dirigeants de l’Institut et coauteur du rapport, c’est la famille monogame, hétérosexuelle, et fidèle. »

Qu’importe si, dans ce même rapport, page 30, un graphique montre que la propagation du VIH à Moscou évolue bien plus fortement chez les hétérosexuels que dans les groupes considérés à risque, comme les toxicomanes ou les homosexuels. L’important, c’est « l’approche » du problème.

Le « déclin » de l’Europe

L’Institut russe d’études stratégique en voit deux : le « modèle occidental » et son « contenu idéologique néolibéral insensible aux particularités nationales qui octroie des droits absolus aux toxicomanes et LGTB [lesbiennes, gays, bi et transgenre] » ; et « le modèle russe [qui] prend en compte les particularités historiques, culturelles et psychologiques de la société russe, basée sur une idéologie conservatrice et les valeurs traditionnelles ».

Il va sans dire que la deuxième voie, conforme au discours de l’Eglise orthodoxe, est celle à suivre. « L’approche occidentale, souligne Tamara Gouzenkova, citée par le journal Kommersant, transforme le thème de l’épidémie en un problème politique. » Historienne et co-auteure du rapport, adjointe à la direction de l’Institut, elle s’est souvent illustrée sur le thème du « déclin » de l’Europe.

« De tels rapports font des dégâts car, sans entrer dans le cœur du problème, on peut avoir l’impression que nous n’avons pas d’épidémie et qu’il suffit d’avoir un bon moral pour nous sauver de la situation », déclare au Monde M. Pokrovski. Pour ce spécialiste, il en est tout autrement : « En 2015, près de 100 000 nouveaux cas de personnes contaminées par le VIH ont été recensés, assure-t-il, et sur 1 million de malades, soit 0, 8 % de la population comprise entre 15 ans et 50 ans, 200 000 sont décédés. »

Le budget consacré à la lutte contre le sida par le ministère de la santé a certes doublé, mais la prévention, en particulier concernant l’emploi du préservatif, elle, reste quasi inexistante. La Russie est pourtant aujourd’hui l’un des rares pays où la maladie progresse encore.

Lemonde.fr

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents