ALERTE plan des USA pour saboter le BREXIT (vidéo-audio) + Obama tente d'apaiser les craintes + Cameron démissionne - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


ALERTE plan des USA pour saboter le BREXIT (vidéo-audio) + Obama tente d'apaiser les craintes + Cameron démissionne

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 25 Juin 2016, 18:32pm

Catégories : #Etats-Unis, #Brexit, #Grande-Bretagne

Notre commentaire sur l'article: Si les actes pouvaient coller aux discours.

Cameron démissionne

Brexit: Obama tente d'apaiser les craintes des retombées d'une politique mondiale du référendum sur l'UE

Le président américain a déclaré la «relation spéciale» durera, appelant David Cameron 'un ami exceptionnel et partenaire'

Le président Barack Obama parle au Sommet Global Entrepreneurship de l'Université de Stanford le matin, après le vote du Royaume-Uni à quitter l'UE (AP)

Le président américain Barack Obama a cherché à apaiser les craintes sur les retombées mondiale du référendum sur l'UE, il a dit à un auditoire en Californie que, malgré que les électeurs britanniques ont décidé de quitter l'UE, "Une chose qui ne changera pas c’est la relation particulière entre nos deux nations. Cela va durer."

Apparaissant au Sommet annuel Global Entrepreneurship de la Silicon Valley, M. Obama a dit qu'il avait déjà parlé par téléphone à David Cameron et à Angela Merkel, la chancelière allemande. «Nos équipes économiques et financières resteront en contacts étroits, nous restons concentrés sur la croissance économique et assurerons la sécurité financière», a-t-il dit.

Le président, qui avait plaidé en faveur de la Grande-Bretagne de rester en Europe au cours d'une récente visite au Royaume-Uni, a déclaré l'UE est un «partenaire indispensable» des États-Unis, et que l'alliance de l'OTAN continuera d'être "une pierre angulaire de la sécurité mondiale".

"Le vote d'hier parle aux changements en cours et les défis posés par la mondialisation," M. Obama a continué. "Nos valeurs communes, y compris notre engagement envers la démocratie, le pluralisme et la possibilité pour tous les peuples dans un monde globalisé, continueront de nous unir tous."

Louant M. Cameron, qui a annoncé sa démission plus tôt aujourd'hui, M. Obama a déclaré que le premier ministre avait été «un ami exceptionnel et partenaire sur la scène mondiale."

Joe Biden, le vice-président des États-Unis, a également répondu au résultat du Brexit lors d'un voyage officiel en Irlande. Dans un discours au château de Dublin, il a averti que "la guerre, le terrorisme [et] le malaise économique" avait fourni le "terrain fertile pour les politiciens et les démagogues réactionnaires qui colportent la xénophobie, le nationalisme et l'isolationnisme."

Dans un discours visant autant Donald Trump que la campagne britannique de quitter, M. Biden a ajouté: "Nous le voyons en Europe, nous le voyons dans d'autres parties du monde, et nous le voyons dans mon pays d'origine, où certains politiciens trouvent comme boucs émissaires les immigrants au lieu de les accueillir; jouant sur nos peurs plutôt que, comme Abraham Lincoln l’a dit, «faire appel à nos meilleurs anges»; ne pas nous diviser sur la base de la religion ou l'appartenance ethnique, il faut plutôt nous unir dans notre humanité commune; ne pas construire des murs, plutôt des ponts ".

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: INDEPENDENT

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents