Affaire Vision 4: COMMENT AMOUGOU BELINGA A BAISÉ LES DEUX ANALYSTES PANAFRICANISTES PATRICK SAPACK ET DAVID EBOUTOU - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Affaire Vision 4: COMMENT AMOUGOU BELINGA A BAISÉ LES DEUX ANALYSTES PANAFRICANISTES PATRICK SAPACK ET DAVID EBOUTOU

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 11 Juin 2016, 20:21pm

Catégories : #Politique internationale

Pour faire connaître sa chaîne Vision 4, qu'il vient de créer, et relever son niveau d'audimat, Amougou Belinga, analphabète mais docteur en feymania, récupère Patrick Sapack et David Eboutou, qui viennent de claquer la porte d'Afrique Media, une autre chaîne panafricaine. Les deux analystes politiques panafricanistes mordent à l'hameçon du feyman.

Et créent donc le concept panafritude à Vision 4. L'émission fait des émules au delà des frontières camerounaises, à en juger la pluie de réactions venues de l'étranger. AMOUGOU Belinga est aux anges, lorsque la première émission de Panafritude se focalise sur le Congo, de SASSOU N'GUESSO.

À BRAZZAVILLE, les faucons du pouvoir piquent un soleil. Sassou, en personne, décroche son téléphone et appelle KOMIDOR, devenu discrètement son conseiller de strategies politiques et diplomatiques, pour lui manifester son mécontentement. Aïe, ça chauffe! Surtout quand les deux analystes panafricanistes tirent à boulet rouge sur le système Sassou.

KOMIDOR NJIMOLUTH et AMOUGOU

KOMIDOR NJIMOLUTH et AMOUGOU

Exaspéré, KOMIDOR NJIMOLUTH s'envole pour YAOUNDE, où il rencontre le promoteur de Vision 4...

S'en suivent des visites fréquentes de Belinga Amougou dans la capitale Congolaise. Selon nos sources proches de la Présidence congolaise,"c'est bien plus P.Sapack et D.Eboutou, que Sassou voulait rencontrer que Amougou Belinga, incapable de lire un dicours ou d'écrire correctement une seule langue internationale". C'est un peu un personnage style Morel Kiwouzou, le maire de Makélékélé, le premier arrondissement de Brazzaville.

Un illettré! C'est donc cet homme sulfureux, spécialiste de la feymania et du chantage, bien connu des camerounais avertis, que KOMIDOR NJIMOLUTH, ambassadeur du Cameroun au Congo, a présenté à Firmin AYESSA , pour escroquer SASSOU, avec à la clé un contrat de 1 milliard de FCFA et l'installation au Rond Point de la coupole à Brazzaville, d'une succursale de Vision SASSOU 4.

Une chaîne qui recevra 500 milions de FCFA tous les deux mois pour fonctionner. Rassurez-vous, les papiers et la ligne éditoriale seront directement commandés par la Présidence du Congo, notamment par Sassou lui-même, son dircab Ayessa, ancien journaliste, et par Claudia Sassou N'GUESSO, conseiller en communication de son père de mari, pardon, de président.

Patrick Sapack, Journaliste et David Eboutou, JournalistePatrick Sapack, Journaliste et David Eboutou, Journaliste

Patrick Sapack, Journaliste et David Eboutou, Journaliste

Selon nos informations, une fois à Brazzaville, Sapack et Eboutou ont été abandonnés à leur triste sort, à l'Hôtel Saphir. Et c'est Arsène Niamba, conseiller de Claudia Sassou, qui a dû payer leur facture d'hôtel pendant que Amougou Belinga Jean Pierre, Ernest Obama(dg de Vision 4) et la dga de L'Anecdote, s'envolaient, "nguiri" de 350 millions de FCFA en main, pour Yaoundé, abord de l'avion Camair Co.

Comme les autorités de Brazzaville savent souvent jouer au bon charmeur,surtout lorsqu'elles sont dos au mûr, et peu respectueuses de leurs engagements une fois que le MABOBA (manger-boire et baiser) revient, je parie que ça va mal se terminer entre Sassou et ses mercenaires feymens de Vision Sassou 4.

Je ne m'etonne pas aussi de la légèreté avec laquelle SASSOU, vient de se faire flouer par le trio Ayessa- KOMIDOR et Amougou Belinga.

Qui vont se partager le magot.

Elie Smith

Source:Facebook

Suivez-nous également sur mirastnews.net

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents