Voici 10 preuves qu'ISIS/Daech est une création américano-israélienne. (Fr/English) - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Voici 10 preuves qu'ISIS/Daech est une création américano-israélienne. (Fr/English)

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 14 Mai 2016, 03:50am

ISIS/Daech/Etat-Islamique est une création américano-israélienne, un fait aussi clair que le ciel est bleu. C’est une vérité noir sur blanc comme les couleurs sur leur drapeau. Pour de nombreux lecteurs des informations non officielles et alternatives, cela est manifestement évident, mais cet article est écrit pour la grande majorité des gens dans le monde qui n’ont encore aucune idée de qui est vraiment derrière la montée d'ISIS. Quel que soit le nom qu'il porte - ISIS, ISIL, EI ou Daesh - le groupe a été délibérément conçu par les Etats-Unis et Israël pour atteindre leurs objectifs géopolitiques. ISIS est une organisation terroriste sunnite fondamentaliste, créée pour terroriser et renverser certaines nations arabes laïques ou chiites tels que la Syrie et l'Irak. Mais ISIS n'est pas seulement «islamique», les gens d'ISIS sont surtout chargés de travailler pour atteindre les objectifs du Sionisme.

C’est incroyable de voir comment beaucoup de gens luttent toujours pour comprendre cela. Nous avons été inondés de propagande entourant la fausse guerre contre le terrorisme, notamment des termes tels que le « terrorisme islamique » et « islam radical », mais des phrases plus précises et plus justes seraient « le terrorisme Sionislamiste » et «Sionislam radical». Des agences militaires secrètes telles que la CIA et le Mossad tirent les ficelles. Voici une liste de 10 indications qu’ISIS est une création américano-israélienne.

Indication # 1: La DEA connaissait ISIS avant sa création

La DIA (Defense Intelligence Agency) est l’une des 16 agences américaines de renseignement militaire. Selon un document secret de la DIA, obtenu par une fuite par Judicial Watch, la DIA a écrit le 12 Août, 2012 que:

"Il y a la possibilité d'établir un émirat salafiste, déclaré ou non, dans l'Est de la Syrie (Hasaka et Der Ezzor), ceci est exactement ce que veulent les puissances soutenant l’opposition au régime afin d'isoler le régime syrien ..."

Ceci a été écrit avant qu’ISIS n’apparaisse sur la scène mondiale. Il est clair qu’ISIS n’est pas une génération spontanée ou un soulèvement aléatoire, mais plutôt un groupe d'opposition armée bien soigné, bien orchestré et bien contrôlé.

Les «pouvoirs de soutien à l'opposition» mentionnés sont l'Arabie Saoudite, la Turquie et les pays du CCG tels que le Qatar, qui agissent à leur tour sous les ordres de l'axe US-GB-Israël, dans leur lutte pour renverser le président syrien Bachar Al-Assad. Comme je l'ai souligné dans l’article Syrian Ground War About to Begin? WW3 Inches Closer, les Etats-Unis soutiennent les nations sunnites alors que la Russie, la Chine et l'Iran soutiennent les nations chiites, donc il y a un potentiel certain pour faire éclater une Troisième Guerre Mondiale. Voici les captures d'écran du document DIA (voir version anglaise ci-dessous).

Indication # 2: ISIS n’attaque jamais Israël

Il est plus qu’étrange et plus que suspect que ISIS n'attaque JAMAIS Israël, ce qui est une autre indication que ISIS est contrôlée par Israël. Si ISIS était un soulèvement authentique et indépendant qui n'a pas été secrètement orchestré par les États-Unis et Israël, pourquoi n’essayeraient-ils pas d'attaquer le régime sioniste, qui a attaqué presque de tous ses voisins arabes depuis sa création en 1948? Israël a attaqué l’Égypte, la Syrie et le Liban, et bien sûr a décimé la Palestine. Il a systématiquement essayé de diviser et conquérir ses voisins arabes. Il se plaint constamment du terrorisme islamique. Pourtant, quand ISIS vient sur la scène comme le roi sanglant et barbare du terrorisme islamique, il ne trouve aucune faute faite par Israël et ne voit aucune raison d’attaquer un régime qui a commis tant d’atrocités contre les musulmans? Ceci est un point fondamental.

ISIS et Israël ne s’attaquent JAMAIS l’un à l’autre - ils s’aident mutuellement. Israël soigne les djihadosionistes d’ISIS et d'autres terroristes sionislamistes dans ses hôpitaux! Est-ce là des ennemis mortels ou les meilleurs amis?

Indication # 3: camions Toyota

Où ISIS a-t-il pu obtenir une flotte de camions pick-up Toyota extrêmement bien adaptés au terrain syrien ? Pourquoi tant de ses plans de photos disposent d'une flotte de camions Toyota tous du même modèle et de la même couleur? Comme cet article d'information Clearing House le déclare avec humour:

"L'histoire officielle dit qu’ISIS les a volés aux " GentilsTerroristes "(Al Nosra), qui les avait obtenus du gouvernement américain. Ce qui semble susciter quelques demandes de renseignements, dont le moindre est : Pourquoi sont les États-Unis donneraient-ils une si grosse flotte de camions luxueux à des terroristes? Et d'ailleurs, de combien de flottes parlons-nous?

Alors, combien de camions les États-Unis ont-ils exactement fournis ? Où ISIS cachait-il cette impressionnante collection? Et pourquoi sont-ils tous des Toyota? Est-ce un outils typiquement terroriste, ou est-ce tout simplement une préférence du gouvernement US? Est-ce que Toyota a trouvé là une publicité portante ….? "

Certains de ces camions ont été effectivement des véhicules usagés qui fut exportés des États-Unis et du Canada vers la Syrie. Ce plombier Texan a découvert avec horreur que son vieux camion a été utilisé dans la guerre, avec toujours son nom commercial écrit sur la porte!

Indication # 4: Les compétences de première classe d’ISIS dans les médias sociaux

La question des Toyotas nous amène à la question suivante à propos de ISIS. Qui est derrière la gestion de leur publicité? Comment ont-ils réussi à obtenir autant de photos des Toyota en parade? Comment ont-ils réussi à si bien maîtriser les médias sociaux de l'Ouest pour diffuser leur message, leur propagande et leurs menaces? Comment ont-ils réussi à produire des vidéos lisses représentant (toutes ces fausses) décapitations? Comment un groupe de tueurs barbares, qui parle une langue très différente de l'anglais, qui épouse les idéaux religieux fondamentalistes (comme la charia), et critique souvent l'Occident, parvient-il à développer ces excellentes compétences en médias sociaux

Indication # 5: Le Groupe SITE israélien est toujours le premier à diffuser les images d’ISIS

Un autre facteur clé montrant qu’ISIS est une création américano-israélienne, est que le groupe israélien de « renseignements » SITE [1] (rechercher des entités terroristes internationale) est souvent le premier à trouver et à diffuser publiquement les vidéos d’ISIS . SITE a participé activement à la série de fausses décapitations d’ISIS de 2014. En parlant de fausses décapitations, pourquoi ce drame-fiction de la télévision turque montre-t-il une décapitation calquée sur celle d’ISIS/SITE ?

Indication # 6: al-Baghdadi, le calife d'ISIS est un agent du Mossad [2]

Bien que cette indication est difficile à confirmer, il y avait des rapports venant apparemment d'Edward Snowden que le chef de l'ISIS (Abu Bakr al-Bagdadi) était en fait un agent du Mossad israélien du nom de Simon Elliot ou Elliot Shimon:

"Simon Elliot (Elliot Shimon) aka Al-Baghdadi est né de deux parents juifs et est un agent du Mossad. Nous vous proposons ci-dessous trois traductions qui veulent affirmer que le Calife Al-Baghdadi est un véritable agent du Mossad et qu'il est né père juif et de mère juive :

Indication# 7: Les câbles divulgués montrent que les USA complotent depuis longtemps pour le renversement du régime syrien

Julian Assange de Wikileaks a fait un excellent travail dans la capture d'informations sur ce qui se passait en Syrie des années avant le «printemps arabe» et il a montré que la guerre actuelle a commencé en 2011. Il révèle comment William Roebuck, alors chargé d'affaires à l'ambassade américaine à Damas, était en train de comploter afin de déstabiliser le gouvernement syrien. Les citations suivantes des câbles de Roebuck à Washington montrent comment il esquissait les vulnérabilités des Assad:

"- Vulnérabilité:

- L'ALLIANCE AVEC TÉHÉRAN: Bachar est sur la corde raide avec ses relations étroites avec l'Iran. Il recherche le soutien nécessaire de Téhéran sans complètement s’aliéner à la Syrie ses voisins arabes sunnites modérés….

- Action possible:

- JOUER SUR LES CRAINTES SUNNITES CONTRE l’INFLUENCE IRANIENNE: Il y a des craintes en Syrie que les Iraniens soient actifs à la fois avec le prosélytisme chiite pour la conversion des pauvres, pour la plupart sunnites. Bien que souvent exagérées, ces craintes reflètent un élément de la communauté sunnite en Syrie qui est de plus en plus bouleversée par et inquiète de la propagation de l'influence iranienne dans leur pays grâce à des activités allant de la construction de la mosquées au développement d’entreprises. Les deux missions locales égyptiennes et saoudiennes ici, (ainsi que les chefs religieux sunnites syriens éminents), donnent une attention croissante à la question et nous devrions coordonner plus étroitement avec leurs gouvernements sur les moyens de mieux faire connaître et de se concentrer l'attention régionale sur la question ".

Indication # 8: Les Russes bombardent ISIS, les USA protègent ISIS

Avant que la Russie n’entre militairement en Syrie, les États-Unis alléguaient qu'ils combattaient ISIS, mais la Russie a fait en quelques mois ce que les États-Unis ont été incapables de faire depuis des années.

Pourquoi? Est-ce que l'armée américaine est incompétente ? ou est-ce une preuve supplémentaire que les États-Unis ont toujours soutenu et aidé ISIS tout ce temps? À un moment donné, il y avait même des rapports disant que les soldats américains étaient interdits de tirer sur les cibles ISIS, même si elles avaient une vision claire d'eux, comme cela est indiqué dans Free Beacon article:

" les pilotes militaires US qui sont revenus au pays après leur « lutte » contre l'Etat islamique en Irak confirment qu'ils leur a été interdit de larguer 75% de leur munitions sur des cibles terroristes, parce qu’on savait, en haut lieu, qu’ils ne pouvaient pas lancer une grève pour protester contre ces décisions, selon un des principaux membres du Congrès ".

Pourquoi le porte-parole du département d'Etat américain Mark Toner a tant de mal pour célébrer le fait qu’ISIS a perdu Palmyre récemment?

Indication # 9: ISIS est toujours un prétexte pour de nouvelles interventions

Enfin, considérons ceci: pourquoi est-ce-que ISIS est toujours l'excuse parfaite pour une nouvelle intervention militaire en Syrie? Compte tenu de l'histoire de l'ingérence étrangère en Syrie, en particulier de la part des États-Unis et d’Israël dans les 70 dernières années, n’est-ce pas plutôt pratique que le spectre d'ISIS soit utilisé comme justification pour imposer des zones d'exclusion aérienne, des frappes aériennes et des troupes au sol? Comment les États-Unis et Israël pourraient-ils conquérir le reste du Moyen-Orient (sachant que les pays du CCG sont déjà dans la poche), sans leur animal de compagnie, le Frankenstein ISIS?

Indication # 10: ISIS est un acronyme pour le Mossad.

ISIS = Israeli Secret Intelligence Service, Coïncidence Intéressante.

ISIS lui-même est un acronyme, non seulement pour l'Etat islamique en Irak et en Syrie, mais pour Services Secrets israéliens. Ceci est une autre façon de décrire le Mossad, l'agence d'espionnage sioniste dont la devise est «par la tromperie, tu feras la guerre». Dans cette vidéo (ci-dessous), les 2 auteurs interrogés (Dan Raviv et Yossi Melman) admettent que l'acronyme ISIS = Mossad.

Makia Freeman est l'éditeur de nouvelles alternatives / site de médias indépendants « Les articles de la liberté » et chercheur principal à tools for Freedom.com (FaceBook ici), écrit sur de nombreux aspects de la vérité et de la liberté, expose les aspects de la conspiration dans le monde entier, propose des solutions pour savoir comment l'humanité peut créer un nouveau système de paix et d'abondance.

 

NOTES

 

[1] SITE Intelligence Group est une entreprise américaine créée en 2008. Le SITE Intelligence Group est surtout connu du grand public pour diffuser auprès des services de presse internationaux les messages vidéos d'organisations terroristes islamistes (ce fut notamment le cas de la revendication - par des personnes se revendiquant d'Al-Qaïda - de l'attentat contre le magazine Charlie Hebdo en janvier 2015, attentat sous faux drapeau concocté par le Mossad). C'est également SITE qui a "découvert" et annoncé aux médias l'existence du magazine Inspire (magazine), dont les auteurs se disent membres d'Al-Qaïda, alors qu’en réalité, c’est le Mossad qui édite et diffuse ce magazine.

Les résultats des investigations de SITE sont d'autant « plus impressionnants » s'il s'avère que cette micro-entreprise a effectivement découvert des vidéos et le magazine d'Al-Qaïda avant même les services de renseignement. Cela veut dire tout simplement que SITE a la priorité de diffusion de ces vidéos d’origine sioniste.

La neutralité des productions de SITE est mise en question par beaucoup d'analystes qui accusent l'entreprise de transformer certains faits - ou d'en créer de toute pièce - pour servir une propagande atlantiste et sioniste.

SITE ne mentionne généralement pas les adresses des sites Web où elle affirme avoir trouvé ses vidéos, et cela alors que dans certains cas SITE fut la source originelle "non criminelle" de diffusion, avant même les services de renseignement de tous les pays confondus !

 

[2] Le "Calife" Baghdadi est un juif israélien, agent du Mossad

=========================================================================

ENGLISH VERSION

 

ISIS is a US-Israeli creation, a fact as clear as the sky is blue. It’s a truth as black and white as the colors on their flag. For many alternative news readers, this may be patently obvious, but this article is written for the large majority of people in the world who still have no idea who is really behind the rise of ISIS. No matter which name they go by – ISIS, ISIL, IS or Daesh – the group has been deliberately engineered by the US and Israel to achieve certain geopolitical goals. They are a religious, fundamentalist, Sunni terrorist organization created to terrorize and overthrow certain secular or Shiite Arab nations such as Syria and Iraq, but they are not just “Islamic”. They may be Muslims, and they may be advocating an Islamic State, but they are very much working towards the goals of Zionism.

It’s amazing how many people still struggle to get that point. We have been inundated with propaganda surrounding the fraudulent war on terror, notably terms such as Islamic terrorism and radical Islam, but more accurate phrases would be Zio-Islamic terrorism and radical Zio-Islam. Secret military agencies such as the CIA and the Mossad pull the strings. Here is a list of the top 10 ‘indications’ that ISIS is a US-Israeli creation.

Indication #1: ISIS Foreknowledge via Leaked DIA Doc

The DIA (Defense Intelligence Agency) is 1 of 16 US military intelligence agencies. According to a leaked document obtained by Judicial Watch, the DIA wrote on August 12, 2012 that:

“there is the possibility of establishing a declared or undeclared Salafist Principality in eastern Syria (Hasaka and Der Zor), and this is exactly what the supporting powers to the opposition want, in order to isolate the Syrian regime …”

This was written before ISIS came on to the world stage. Clearly ISIS was no random uprising, but rather a carefully groomed and orchestrated controlled opposition group.

The “supporting powers to the opposition” referred to are Saudi Arabia, Turkey and the GCC nations such as Qatar, who are in turn being supported by the US-UK-Israeli axis in their struggle to overthrow Syrian President Bashar Al-Assad. As I outlined in this article Syrian Ground War About to Begin? WW3 Inches Closer, the US is backing the Sunni nations while Russia, China and Iran are backing the Shia nations, so there is the definite potential for this to erupt into World War 3. Below are screenshots of the actual DIA document:

Indication #2: ISIS Never Attacks Israel

It is more than highly strange and suspicious that ISIS never attacks Israel – it is another indication that ISIS is controlled by Israel. If ISIS were a genuine and independent uprising that was not covertly orchestrated by the US and Israel, why would they not try to attack the Zionist regime, which has attacked almost of all of its Muslim neighbors ever since its inception in 1948? Israel has attacked Egypt, Syria and Lebanon, and of course has decimated Palestine. It has systemically tried to divide and conquer its Arab neighbors. It continually complains of Islamic terrorism. Yet, when ISIS comes on the scene as the bloody and barbaric king of Islamic terrorism, it finds no fault with Israel and sees no reason to target a regime which has perpetrated massive injustice against Muslims? This stretches credibility to a snapping point.

ISIS and Israel don’t attack each other – they help each other. Israel was treating ISIS soldiers and other anti-Assad rebels in its hospitals! Mortal enemies or best of friends?

Indication #3: Toyota Trucks

Where did ISIS get an entire fleet of matching Toyota pick-up trucks? Why do so many of its photo shots feature a fleet of matching Toyotas – matching in both model and color? As this Information Clearing House article humorously states:

“The official story is ISIS stole them from the “Good Terrorists” (Al Nusra), who were originally given their cool wheels by the US government. Which would seem to beg a couple of enquiries. Not least of which is – why are the US giving any terrorists matching fleets of luxury SUVs? And for that matter, how many fleets are we talking about?

So, exactly how many trucks did the US supply? Where are ISIS currently garaging this impressive collection? And why do they all have to be Toyotas? Is it a terrorist thing, or simply a US Govt preference? Do Toyota mind the brand-association? Or the fact that so many of the ISIS drive-by photo-ops look like perverted car ads?”

Some of these trucks were actually used vehicles that got sent from the US and Canada over to Syria. This Texan plumber discovered to his horror that his old truck was being used in the war, replete with his business name still on the door!

Indication #4: ISIS’ First Class Social Media Skills

The issue of the Toyotas leads us to the next question about ISIS. Who’s handling their publicity? How have they managed to get so many photos of Toyota truck drive bys? How have they managed to master Western social media so well to spread their message, propaganda and threats? How have they managed to produce slick videos depicting (fake) beheadings? How does a barbaric group of killers, who speak a language very different to English, who espouse fundamentalist, religious ideals (such as Sharia law), and often criticize all things Western, manage to develop such excellent social media skills?

Indication #5: Israeli Group SITE First to Release ISIS Footage

Another key giveaway that ISIS is a US-Israeli creation is that the Israeli group SITE (Search for International Terrorist Entities) are often the first to find and publicly release the video (as their co-founder Rita Katz has let slip on occasion). SITE was involved in the slew of fake green screen ISIS beheadings of 2014. Speaking of fake beheadhings, why did this fictional Turkish TV drama show a beheading just like that of ISIS?

Indication #6: ISIS Leader Baghdadi a Mossad Agent

Although this indication is hard to confirm, there were reports apparently originating from Edward Snowden that the leader of ISIS (Abu Bakr al-Baghdadi) was actually an Israeli Mossad agent by the name of Simon Elliot or Elliot Shimon: [GR Editor's note: this source and quotation are yet to be fully verified, including the source originating from Eduard Snowden]

“Simon Elliot (Elliot Shimon) aka Al-Baghdadi was born of two Jewish parents and is a Mossad agent. We offer below three translations that want to assert that the Caliph Al-Baghdadi is a full Mossad agent and that he was born Jewish father and mother:

The real name of Abu Bakr al-Baghdadi is “Simon Elliott.” The so-called “Elliot” was recruited by the Israeli Mossad and was trained in espionage and psychological warfare against Arab and Islamic societies. This information was attributed to Edward Snowden …”

Bashar Assad, President of Syria. The US has been actively plotting strategies to destabilize and overthrow his government.

Indication #7: Leaked Cables Showing US Plotting Syrian Overthrow

Julian Assange of Wikileaks did a great job in capturing information about what was happening in Syria years before the “Arab springs” and current war started in 2011. He reveals how William Roebuck, then "chargé d’affaires" at the US embassy in Damascus, was plotting to destablize the Syrian government. The following quotes from Roebuck’s cables to Washington show how he was outlining the vulnerabilities of Assad:

“– Vulnerability:

— THE ALLIANCE WITH TEHRAN: Bashar is walking a fine line in his increasingly strong relations with Iran, seeking necessary support while not completely alienating Syria,s moderate Sunni Arab neighbors by being perceived as aiding Persian and fundamentalist Shia interests. Bashar’s decision to not attend the Talabani ) Ahmadinejad summit in Tehran following FM Moallem,s trip to Iraq can be seen as a manifestation of Bashar’s sensitivity to the Arab optic on his Iranian alliance.

— Possible action:

— PLAY ON SUNNI FEARS OF IRANIAN INFLUENCE: There are fears in Syria that the Iranians are active in both Shia proselytizing and conversion of, mostly poor, Sunnis. Though often exaggerated, such fears reflect an element of the Sunni community in Syria that is increasingly upset by and focused on the spread of Iranian influence in their country through activities ranging from mosque construction to business. Both the local Egyptian and Saudi missions here, (as well as prominent Syrian Sunni religious leaders), are giving increasing attention to the matter and we should coordinate more closely with their governments on ways to better publicize and focus regional attention on the issue.”

Indication #8: Russia Bombs ISIS, US Protects ISIS

Before Russia militarily entered Syria, the US claims it was “attacking” ISIS, yet Russia was able to do in a few months what the US has been unable to do for years. Why? Is the US military that incompetent, or this is further proof that the US has been funding and supporting ISIS all this time? At one point there were even reports that US soldiers were told not to fire on ISIS targets, even if they had a clear view of them, as this Free Beacon article reports:

“U.S. military pilots who have returned from the fight against the Islamic State in Iraq are confirming that they were blocked from dropping 75 percent of their ordnance on terror targets because they could not get clearance to launch a strike, according to a leading member of Congress.”

Why did US State Department spokesman Mark Toner struggle to celebrate the fact that ISIS had lost Palmyra recently?

Indication #9: ISIS Always the Excuse for Further Intervention

Finally, consider this: why is ISIS always the perfect excuse for further military intervention in Syria? Given the history of foreign meddling in Syria, particularly by the US and Israel in the last 70 years, isn’t it rather convenient that the specter of ISIS is the justification offered for proposed no-fly zones, air strikes and ground troops? How would the US and Israel conquer the Middle East without their pet Frankenstein ISIS?

Share this article with those who haven’t yet awoken to the truth about ISIS. Many have already seen through the propaganda. Once enough of us do, the usefulness of this ridiculous, dangerous and vaudevillian terrorist group will expire – and maybe a critical mass of people will pull back the curtain and, for once, get a glimpse of the true puppetmasters.

Indication #10: ISIS is an Acronym for Mossad.

[The Israeli Secret Intelligence Service. Interesting Coincidence]

ISIS itself is an acronym, not just for Islamic State in Iraq and Syria, but for Israeli Secret Intelligence Service! This is another way to describe the Mossad, the shady Zionist spy agency whose motto is “by way of deception, thou shalt do war”. In this video (below), the 2 authors being interviewed (Dan Raviv and Yossi Melman) admit that the acronym ISIS = Mossad.

Makia Freeman
is the editor of alternative news / independent media site The Freedom Articles and senior researcher at ToolsForFreedom.com (FaceBook here), writing on many aspects of truth and freedom, from exposing aspects of the worldwide conspiracy to suggesting solutions for how humanity can create a new system of peace and abundance.

Minor Editing by Global Research

VOIR AUSSI :

Les USA déploient des missiles Patriot pour protéger le réapprovisionnement d'ISIS

http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/05/isisdaech-is-us-israeli-creation-top.html?spref=fb

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents