Une révolution de couleur bientôt en République serbe de Bosnie? - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Une révolution de couleur bientôt en République serbe de Bosnie?

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 14 Mai 2016, 04:54am

© REUTERS/ Dado Ruvic

© REUTERS/ Dado Ruvic

Se préparant pour les protestations contre le président de la région Milorad Dodik, l'opposition commande des bulldozers et engage des fans de football de Sarajevo. Il n'est pas exclu que les partisans de l'islam radical soient présents, ont déclaré les politologues Gostimir Popovic et Dzevad Galijasevic dans une interview à Sputnik.

Le 14 mai, le rassemblement de l'opposition contre la politique du président actuel Milorad Dodik se tiendra dans la capitale de la République serbe de Bosnie. Un rassemblement en faveur du président est également prévu. Les analystes affirment que la coalition d'opposition Union pour les changements paie des gens pour qu'ils participent à cet évènement et commande des bus pour transporter les protestataires en provenance de la deuxième entité du pays, la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine, notamment des fans de football. De plus, selon certaines informations, les organisateurs louent des bulldozers, ce qui rappelle les techniques des "révolutions de couleur".

L'analyste politique et militaire de Banja Luka, Gostimir Popovic, estime que l'opposition, réunie autour de l'Union pour les changements se prépare depuis longtemps à la déstabilisation de la République serbe de Bosnie, selon les méthodes des "révolutions de couleur".

"Cela est préparé sous contrôle des représentants d'organisations internationales et de certaines ambassades depuis longtemps. Le 14 mai aura un rôle d'examen pour l'opposition qui déterminera ses futurs agissements", a déclaré M.Popovic.

S'il s'agit d'affrontements, la Force de l'Union européenne EUROF ne s’immiscera pas dans le conflit, car l’EUROF est peu nombreuse et ne s'y intéresse pas.

L'expert, spécialisé dans la lutte contre le terrorisme, Dzevad Galijasevic ne croit pas que des affrontements massifs auront lieu. Cependant, il n'exclut pas qu'il puisse y avoir des incidents avec la participation de services de renseignements étrangers et d’organisations extrémistes.

"Le leader de l'opposition Mladen Bosic a évoqué des organisations terroristes venant de Serbie. Il y en a deux: l'Armée de libération du Kosovo et les partisans du groupe terroriste État islamique de la région de Sandzak. Autant que je sache, ces deux groupes peuvent soutenir l'opposition de Mladen Bosic. A mon avis, la présence des services spéciaux allemand et turc expose à des risques. L'activité du service de renseignement croate est également destructive", a déclaré M.Galijasevic.

Selon M.Galijasevic, les djihadistes bosniaques pourraient également participer aux manifestations. Ils sont déjà arrivés à Banja Luka et "coupent les barbes pour ne pas se faire remarquer".

L'information sur l'arrivée de groupes extrémistes a été partiellement confirmée aux médias locaux par le ministre de l'Intérieur de la République serbe de Bosnie Dragan Lukac.

"En vertu de nos informations, certains groupes arrivent à Banja Luka de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine. Plusieurs d'entre eux sont déjà dans la région et nous les surveillons, bien qu'ils l'ignorent", a-t-il souligné.

Selon le professeur de la faculté de la sécurité de l'Université de Belgrade (Serbie) Zoran Dragisic, il n'y a pas pour le moment d'information ouverte concernant les données de services de renseignement serbes sur des affrontements éventuels à Banja Luka. Cependant, le fait que toutes ces données ont été transférées à la police de la République serbe de Bosnie est très important.

Selon le site Press Republika Srpska de Banja Luka, les manifestations sont financées par l’Open Society Foundations (OSF), fondée par le milliardaire américain George Soros. Le site cite le document, daté du 20 avril 2016, d'après lequel, l'opposition a touché 486.600 dollars de la part de la fondation. Dans le document, il s'agit de manifestations à Banja Luka, prévues pour la mi-mai.

https://fr.sputniknews.com/international/201605131024986338-republique-serbe-bosnie-manifestations/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents