Trafic d’armes pour les terroristes en Syrie + L’armée syrienne brise le siège d’une centrale électrique à Hama - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Trafic d’armes pour les terroristes en Syrie + L’armée syrienne brise le siège d’une centrale électrique à Hama

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 20 Mai 2016, 04:57am

Catégories : #Politique internationale

Trafic d’armes pour les terroristes en Syrie

Trafic d'armes par l'Arabie vers la Syrie. (Archives)

L'institut de recherche "Balkan Investigative Reporting Network" a publié un rapport où il met en lumière l'itinéraire emprunté par l’Arabie saoudite pour armer les terroristes qu'elle soutient depuis cinq ans en Syrie.

Selon le rapport, "rien n'est plus banal que le vol des avions-cargos saoudiens depuis l’aéroport de Djedda à destination de l'Europe mais la chose est loin d'être aussi banale qu'il apparaît au premier abord, car ces appareils empruntent un trajet qui n'est pas du tout anodin !"

Et l'article de poursuivre : "Y a-t-il un lien entre ces avions et les groupes terroristes armés en Syrie ? Si on se réfère aux plans de vol de ces avions, on s'aperçoit d'une chose : les avions saoudiens décollent à vide de l’aéroport de Djeddah en Arabie, pour atterrir à Sofia où ils sont chargés sous haute surveillance d’un dispositif spécial de l’armée bulgare. Et là, ils inversent le trajet pour retourner à Tabouk, une ville située sur les frontières saoudiennes avec la Jordanie. À partir d’octobre 2014, des avions cargo de type Boeing 747 Jumbo Jet, appartenant à la compagnie aérienne Saudi Arabian Cargo, ont commencé à atterrir régulièrement à l’aéroport international de Sofia.

C'est du jamais vu depuis 20 ans et ce sont là les premiers cargos saoudiens qui atterrissent à l’aéroport de Sofia depuis les années 90".

Le rapport ajoute : " Depuis le déclenchement de la guerre en Syrie, le régime de Riyad a acheté à la Bulgarie des armes d'une valeur estimée à 500 millions de dollars, armes qu'il destine aux opposants en Syrie".

Selon l'enquête menée par Balkan Investigative Reporting Network", un avion cargo de type Boeing 747 Jumbo Jet transporte environ 90 tonnes d’équipements militaires.

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/05/19/466369/LArabie-fournit-darmes-aux-terroristes

L’armée syrienne brise le siège d’une centrale électrique à Hama

Les soldats de l’armée syrienne et des milices populaires ont éliminé plus d’une centaine de terroristes qui avaient essayé samedi de s’emparer d’une centrale électrique dans la province syrienne de Hama (ouest de la Syrie).

Au cours de l’opération, les forces syriennes ont rétabli le contrôle sur la centrale située dans le village de Zara, au sud de la ville de Hama, a déclaré le porte-parole des Forces armées syriennes. Cette centrale fournit de l’électricité à cinq provinces dans le nord et le nord-ouest du pays, y compris les villes côtières de Tartous et Lattaquié.

« Dans le centre de Hurbinafsah, où l’attaque principale s’est produite, on a éliminé plus d’une centaine de combattants des groupes terroristes Ahrar al-Sham et Front al-Nosra et détruit dix véhicules militaires équipés de mitrailleuses lourdes », déclare le communiqué indiquant que la plupart des terroristes étaient des mercenaires.

Des unités de l’armée, soutenues par l’aviation et de l’artillerie, a repoussé l’attaque des terroristes sur la ligne de front au nord de Hama, éliminant 25 terroristes et en blessant des dizaines. « Les restes des bandes se sont retirées du champ de bataille en abandonnant des équipements détruits », a noté le porte-parole.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a auparavant annoncé que les combattants du Front al-Nosra avaient de nouveau pilonné plusieurs localités et quartiers dans les provinces d’Alep (nord) et de Damas (sud-ouest) avec des lance-roquettes multiples.Plusieurs localités de la province de Lattaquié ont également été pilonnées au moyen de chars, de lance-roquettes multiples, de mortiers et de pièces d’artilleries.

Le cessez-le-feu est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier. Il n’est pas applicable à l’Etat islamique, au Front al-Nosra (branche syrienne d’Al-Qaïda) et à d’autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l’Onu.

Le 11 mai, la Grande-Bretagne, la France et l’Ukraine ont rejeté l’initiative de la Russie au sein du Conseil de sécurité de l’Onu visant à inscrire le groupe terroriste Ahrar al-Sham sur la liste noire des organisations terroristes.

Sputnik

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents