La Beac sur ressources propres veut fabriquer sa monnaie - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


La Beac sur ressources propres veut fabriquer sa monnaie

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 24 Mai 2016, 22:15pm

C’est une information rendue publique par le magazine Investir au Cameroun, la Beac vient de lancer des appels d’offres pour l’acquisition des machines destinées à la fabrication de sa monnaie.Le Fcfa jusqu’ici utilisé par les pays de la zone franc est imprimé en France (à Chamalières),les droits de tirages étant reversés de fait à l’état français.

La décision d’imprimer les billets en Afrique nous permettra non seulement de faire des économies , aussi de créer des emplois pour les africains.

On se souvient en 2015 à Abeche lorsque le président Deby disait : »…Le Fcfa doit devenir une monnaie pour les africains »

»La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) envisage d’acquérir, sur ressources propres, divers matériels destinés au traitement des signes monétaires.

A cet effet, elle invite, les entreprises remplissant les conditions requises, à présenter une offre au plus tard le 1er juillet 2016. L’appel à concurrence est subdivisé en deux lots indépendants. Le premier concerne 600 rouleaux de feuillards synthétiques siglés « Beac ».

Le second, 54 machines à cercler les billets de banque. Le dossier d’appel d’offres (DAO) doit être rédigé en français et retiré au siège de la Beac, moyennant le paiement d’un montant non remboursable de 100 000 FCFA par lot ou l’équivalent dans une monnaie librement convertible.

Le paiement devra être effectué en espèces aux guichets de la Beac ou par virement bancaire. Les soumissions sont obligatoirement accompagnées d’une garantie de soumission sous forme de garantie bancaire à première demande, et conformément au modèle indiqué dans le DAO et d’un montant équivalent à 2% du montant de l’offre. »Investir au Cameroun

Après le sommet sur le franc Fcfa tenu en Avril dernier à Yaoundé, alors que les responsables des banques centrales Beac et Bceao déclaraient à la clôture que l’évolution du fcfa devait être progressive,le Ministre des Finances de la Côte d’Ivoire, Adama Kone estimait que les pays de la zone Franc ont encore intérêt à y rester. « Pourquoi voulez-vous changer ce qui se porte bien pour le moment ? Il ne faut pas se presser. Nos économies se portent bien, ça il faut le retenir. ».

La Beac ne veut pas attendre pour longtemps, d’où l’appel d’offre pour que sa monnaie puisse être battue en Afrique.

Peut-on parler de la fin du vampirisme du fcfa?

Lorsque le navire a levé l’encre, le mouvement retour est irréversible.Nous avons un marche de 300 millions d’habitants avec le Nigeria ,de part et d’autres des frontières, les échanges entre Naira et FCfa s’opèrent entre les populations, les différentes banques centrales n’ont plus d’autres choix que de créer des banques de compensations pour nos différentes monnaies.

http://www.camerounliberty.com/la-beac-sur-ressources-propres-veut-fabriquer-sa-monnaie/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents