Des drones US se trompent de cible et abattent des civils afghans + Les USA menacent l'équilibre des forces au large de la Chine - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Des drones US se trompent de cible et abattent des civils afghans + Les USA menacent l'équilibre des forces au large de la Chine

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 23 Mai 2016, 13:13pm

Catégories : #Politique internationale, #Etats-Unis, #Afghanistan, #Chine

Des drones US se trompent de cible et abattent des civils afghans

© Photo. U.S. Air Force / Richard Lisum

© Photo. U.S. Air Force / Richard Lisum

Le Pakistan a démenti les informations selon lesquelles le chef des talibans afghans Akhtar Mansour aurait été tué par une frappe américaine. Les drones ont en réalité frappé des civils, un chauffeur de taxi et son passager.

L'opération effectuée sur l'ordre personnel du président Barack Obama ne s'est pas déroulée comme prévue. Le raid, qui s'est déroulé à proximité de la frontière afghane, visait à éliminer un véhicule où était censé se trouver le chef du mouvement des talibans. L'opération a effectivement fait des victimes, mais Akhtar Mansour en fait-il partie?

Les corps des victimes ont été transportés à l'hôpital puis identifiés, et il s'agit en réalité de civils. Le mollah Mansour ne compte donc pas parmi les victimes, ce qui a été confirmé par les talibans eux-mêmes. L'une des victimes de la frappe est un chauffeur nommé Muhammad Azam, tandis que l'identité de l'autre victime, son passager, est en cours de vérification, signale le communiqué publié par le ministère pakistanais des Affaires étrangères.

Fait curieux: Washington n'a averti les autorités pakistanaises et afghanes de la frappe aérienne qu'après l'avoir effectuée. Et ce n'est pas tout: le Pentagone n'a pas pu affirmer de manière certaine que les drones ayant participé à cette opération avaient réellement atteint leur cible.

La situation sécuritaire en Afghanistan s'est nettement détériorée au cours des derniers mois. Après avoir pris le contrôle de vastes territoires dans les régions agricoles du pays, le mouvement radical Taliban vise désormais à s'imposer dans les grandes villes. Par ailleurs, l'influence du groupe djihadiste Daech a fortement augmenté dans le pays.

Les talibans ont renforcé leur influence à l'issue de l'opération de l'Otan en Afghanistan, aggravant ainsi la situation dans ce pays. A l'heure actuelle, le mouvement islamiste radical compte, selon diverses estimations, entre 40.000 et 60.000 combattants en Afghanistan.

https://fr.sputniknews.com/international/201605231025224352-usa-frappe-civils-pakistan/

Les USA menacent l'équilibre des forces au large de la Chine

© AP Photo/ Charles Dharapak

© AP Photo/ Charles Dharapak

L'agence de presse chinoise Xinhua estime que les États-Unis "ont un comportement dangereux et irresponsable près des côtes chinoises" et que "les agissements du Pentagone ont considérablement augmenté le risque d'erreurs militaires dans la région".

L'agence souligne que la récente mission de reconnaissance menée par un avion américain dans la zone peut être considérée comme "une provocation dirigée contre les droits et les intérêts légitimes de la Chine".

Xinhua rappelle que Washington tente depuis quelque temps d'afficher sa puissance militaire aux portes de la Chine, tout en sachant que les USA ignorent les appels de Pékin à renoncer aux troubles en mer de Chine méridionale.

 

"La semaine dernière, le navire de guerre William P Lawrence s'est introduit dans les eaux entourant les îles Nanshan sans l'autorisation du gouvernement chinois. De tels actes, quel qu'en soit le prétexte — une "patrouille ordinaire" ou une "navigation libre" — ne sont rien d'autre qu'une provocation ouverte contre les intérêts chinois en mer", écrit l'agence.

Pour l'auteur de l'article, Washington "a oublié" que ces "missions de reconnaissance à proximité immédiate" des frontières chinoises menaçaient la sécurité navale et aérienne de la Chine et constituaient "une véritable source d'inquiétude" car elles étaient susceptibles de "mettre en péril la sécurité militaire de la Chine et des USA".

 

Les contremesures de Pékin sont, quant à elles, qualifiées de "justifiées, nécessaires et complètement légitimes" par l'agence, au contraire des "actes américains constituant une sérieuse menace à la souveraineté et aux intérêts de la Chine en matière de sécurité".

Les États-Unis avaient qualifié jeudi de "dangereuse" l'interception de leur avion de reconnaissance par des chasseurs chinois dans les eaux internationales en mer de Chine méridionale. Avant cela, les chasseurs chinois avaient déjà suivi un avion de reconnaissance américain en mer de Chine méridionale mais Pékin n'avait pas estimé cet incident dangereux.

 

D'après Xinhua, l'avion militaire américain intercepté mardi s'était approché de l'île Hainan.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

https://fr.sputniknews.com/presse/201605231025223777-usa-chine/

En savoir plus sur les tenants et aboutissants du conflit voilé et non déclaré USA-Chine

GÉOÉCONOMIE ET GÉOSTRATÉGIE DE L'ÉNERGIE: CHAOS ET ENJEUX RÉELS

GÉOÉCONOMIE ET GÉOSTRATÉGIE DE L'ÉNERGIE: CHAOS ET ENJEUX RÉELS

GÉOÉCONOMIE ET GÉOSTRATÉGIE DE L'ÉNERGIE: CHAOS ET ENJEUX RÉELS

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents