Un Donbass ukrainien n’existe point - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Un Donbass ukrainien n’existe point

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 1 Février 2016, 02:38am

Un Donbass ukrainien n’existe point

Nos « partenaires » obtus consciencieux-dérangés (NDT : ces termes sont souvent associés aux patriotes Ukrainiens sur les réseaux sociaux à cause de leur intolérance envers toute pensée qui diffère de la leur) ainsi que l’opinion libérale font régulièrement comparaison entre la Tchétchénie et le Donbass en termes de la mise en place de la soi-disant « opération anti-terroriste ».

Commençons par dire que la Tchétchénie, avant la première guerre de Tchétchénie disposait de telles souveraineté et autonomie que, si le Donbass en avait eu autant, nous n’aurions pas entrepris aucune action en mars-avril 2014.

Ceci étant, trois ans environ avant le début des hostilités à pleine échelle, les wahhabites qui se sont emparé du pouvoir dans le pays avaient égorgé, décapité ou tout simplement tué, chassé et pillé pratiquement toute la population russe du pays. Avez-vous déjà entendu ne serait-ce qu’un seul tollé de la part des libéraux de toutes les couleurs à ce sujet ? Non, jamais.

Est-ce que quelque chose de semblable a eu lieu dans le Donbass ?

Ou peut-être des groupes de terroristes donbassiens, armés jusqu’aux dents, avaient débarqué dans des oblasts de Dniepropetrovsk ou de Zaporojié pour y tuer, rançonner ou prendre en otage des gens ?

Peut-être encore les donbassiens avaient organisé des attentats terroristes à Lvov ou à Kiev faisant exploser des immeubles ou le métro ?

Quelle menace terroriste représentaient les civils de Slaviansk, de Donetsk ou de Gorlovka pour qu’il faille non pas les entendre et négocier avec eux, mais pilonner leurs quartiers entiers avec l’aviation et l’artillerie lourde ? Ce qui a lieu encore aujourd’hui avec une complaisance et un soutien directs que « les démocraties occidentales hautement civilisées » accordent au régime kiévien ouvertement nazi.

Le tyran sanglant que fut Ianoukovytch (ou du moins tel qu’on nous le présente) n’aurait jamais eu l’idée d’écraser avec les chars Lvov, Loutsk ou Ternopol lorsqu’on s’y est emparé des bâtiments administratifs, des commissariats de police des quartiers, des bureaux du procureur ou des casernes. Ou encore pilonner aux mortiers la place d’Indépendance (NDT : le « Maïdan ») à Kiev.

Le gouvernement de la Fédération de la Russie avait mis en place des couloirs spéciaux pour sortir des habitants des villes tchéchènes occupées par des terroristes avérés et n’a jamais suspendu ne serait ce qu’un mois le paiement des retraites aux citoyens de la Tchétchénie.

Un Donbass ukrainien n’existe point

Tandis qu’en Ukraine la soi-disant « ATO » (NDT : l’Opération antiterroriste) applique strictement les « normes » inventées par les anglo-saxons il y a trois cent ans : le blocus, la déshumanisation, le mensonge sans vergogne

L’arrêt purement illégal des paiements sociaux dans le Donbass, s’accompagne des déclarations permanentes que « le Donbass c’est l’Ukraine » et donc ses habitants sont bel et bien les citoyens de l’Ukraine. On veut le beurre et l’argent du beurre, mais il faut choisir : quand on se fait circoncire, il faut penser d’enlever la croix.

Depuis 2 ans les DNR/LNR construisent leurs Etats à une vitesse sans précédent. Les deux Républiques sont entièrement passées au rouble, des ministères et des administrations y ont été créées, le Parlement fonctionne, une armée régulière a été recruté et suit des entrainements réguliers, des tribunaux, des procureurs et la police font leur travail.

Le peuple de deux Républiques s’est définitivement rendu compte ce que représentent « la liberté et la démocratie» façon ukrainienne et ne renoncera à aucun cas à son indépendance quelle que soient les fables que lui conteront les politiciens ukrainiens qui ont les mains dans le sang jusqu’au cou.

Les heures de l’Ukraine sont définitivement comptées, le Donbass russe restera libre.

Un Donbass ukrainien n’existe point

Vlad Breeg

 

http://novorossia.today/un-donbass-ukrainien-n-existe-point/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents