National Interest: le Su-34 russe ne manquera pas de preneurs + L’Algérie va acquérir le Su-34 russe - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


National Interest: le Su-34 russe ne manquera pas de preneurs + L’Algérie va acquérir le Su-34 russe

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 10 Janvier 2016, 18:21pm

National Interest: le Su-34 russe ne manquera pas de preneurs

National Interest: le Su-34 russe ne manquera pas de preneurs + L’Algérie va acquérir le Su-34 russe

L'utilisation de bombardiers Su-34 en Syrie a montré que la Russie avait réalisé des progrès substantiels en aéronautique, constate un journaliste américain.

De nombreux pays auront envie d'acheter des Sukhoï Su-34 (code Otan: Fullback) après avoir découvert les performances de ce bombardier utilisé dans le cadre de l'opération russe en Syrie, estime Dave Majumdar, commentateur du magazine The National Interest.

"L'Algérie sera probablement le premier pays désireux d'acquérir cet avion à grand rayon d'action", affirme le journaliste.

"Le Su-34 remplacera finalement le Su-24. Tout comme son prédécesseur, le Su-34 est équipé de sièges disposés côte à côte, mais à la différence du Su-24, il possède des capacités formidables d'autodéfense aérienne", souligne Dave Majumdar.

Il est persuadé que les caractéristiques techniques du nouveau bombardier russe ne tarderont pas à retenir l'attention des clients potentiels.

L'expert souligne qu'en plus de missiles à courte portée R-73, l'avion est doté de missiles air-air de longue portée R-77. Cela signifie qu'il est capable de remplir ses missions sans être accompagnés de chasseurs, constate Dave Majumdar.

Le Su-34 est également l'un des rares avions à être équipé de radars rétro-réflecteurs destinés à prévenir l'équipage des menaces venant par derrière.

"Bien qu'il soit en mesure de mener des combats aériens, le Su-34 est en premier lieu un appareil d'attaque au sol. Avec une autonomie d'environ 700 miles [approximativement 1.130 km, ndlr], il peut parcourir une distance beaucoup plus importante grâce à son système de ravitaillement en vol", affirme le journaliste.

Il souligne tout particulièrement le fait que les concepteurs de l'avion ont prévu des aménagements susceptibles d'améliorer le confort de l'équipage. A cet effet, ils ont laissé suffisamment d'espace derrière les sièges des pilotes afin que ces derniers puissent se dresser de toute leur taille et se déplacer dans le cockpit.

Source: Sputnik

L’Algérie va acquérir le Su-34 russe

National Interest: le Su-34 russe ne manquera pas de preneurs + L’Algérie va acquérir le Su-34 russe

De nombreux pays dont l’Algérie auront envie d’acheter des Sukhoï Su-34 (code Otan: Fullback) après avoir découvert les performances de ce bombardier utilisé dans le cadre de l’opération russe en Syrie, estime Dave Majumdar, commentateur du magazine américain The National Interest.

« L’Algérie sera probablement le premier pays désireux d’acquérir cet avion à grand rayon d’action », affirme le journaliste.

On se souvient que le site DefenseNews avait annoncé il y a quelques jours que l’Armée de l’air algérienne avait commandé à la Russie douze bombardiers tactiques Sukhoï SU-34 « Fullback ».

« Après plusieurs années de discussions, l’Algérie a finalement décidé de passer commande de 12 bombardiers tactiques Su-34 « Fullback » auprès de la Russie », avait annoncé pour sa part Sergueï Smirnov, le directeur général de Novosibirsk Aircraft Production Association, le constructeur de cet appareil, dans un entretien accordé au journal Vedomosti.

« Le Su-34 remplacera finalement le Su-24. Tout comme son prédécesseur, le Su-34 est équipé de sièges disposés côte à côte, mais à la différence du Su-24, il possède des capacités formidables d’autodéfense aérienne », souligne Dave Majumdar.

L’expert souligne qu’en plus de missiles à courte portée R-73, l’avion est doté de missiles air-air de longue portée R-77. Cela signifie qu’il est capable de remplir ses missions sans être accompagnés de chasseurs, constate Dave Majumdar. Le Su-34 est également l’un des rares avions à être équipé de radars rétro-réflecteurs destinés à prévenir l’équipage des menaces venant par derrière.

« Bien qu’il soit en mesure de mener des combats aériens, le Su-34 est en premier lieu un appareil d’attaque au sol. Avec une autonomie d’environ 700 miles [approximativement 1.130 km, ndlr], il peut parcourir une distance beaucoup plus importante grâce à son système de ravitaillement en vol », affirme le journaliste.

Pour rappel, l’Algérie a consacré pour ses dépenses militaires 13 milliards de dollars en 2015 (+10% par rapport à l’année précédente),

Algerie1

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents