Louis Sylvain Goma, ancien Premier ministre, pourrait-il être le prochain Premier ministre du Congo après l'élection présidentielle anticipée du 20 mars 2016 ? - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Louis Sylvain Goma, ancien Premier ministre, pourrait-il être le prochain Premier ministre du Congo après l'élection présidentielle anticipée du 20 mars 2016 ?

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 4 Janvier 2016, 06:15am

Louis Sylvain Goma, ancien Premier ministre, pourrait-il être le prochain Premier ministre du Congo après l'élection présidentielle anticipée du 20 mars 2016 ?

Selon des sources bien introduites, des semaines durant, des tractations auraient été menées secrètement pour le convaincre d’accepter d’occuper une nouvelle fois ce poste. Ces sources indiquent que le Président Denis Sassou N’GUESSO serait à la recherche d’un homme à poigne pour le seconder, afin de ramener le calme au sein de la nation congolaise. Il semblerait que toutes les tendances politiques confondues sont unanimes pour prêter au futur nouveau Premier ministre, de grandes capacités pour rassembler l'essentiel des acteurs de l’opposition et du pouvoir en place.

Si cette information s’avérait fondée, Louis Sylvain GOMA aurait tout de même du pain sur la planche, étant donné que des divergences réelles existent entre les membres de l’opposition sur la nature du régime politique et la manière de sortir de la crise politique.

Cependant selon ces sources, Louis Sylvain Goma qui est originaire de Pointe-Noire la capitale économique, chef-lieu de la région du Kouilou, aurait déjà été accepté par les autorités françaises qui pressaient les autorités politiques de Brazzaville, d’agir vite pour calmer les esprits qui ne cessent de s’échauffer, en trouvant avec son opposition un compromis sur les questions en suspens relatives à l’alternance démocratique. Pour rappel, la presse avait rapporté en Août 2015 que Louis Sylvain Goma était opposé à tout changement de la Constitution, maintenant qu'elle a été promulguée a-t-il revu sa position?

Cette approche aurait l’avantage de permettre un semblant d’apaisement et de garder Denis Sassou N’GUESSO comme Président de la République après le 20 mars de cette année. Le Président de la République attribuerait certaines prérogatives régaliennes au nouveau Premier ministre dans le but d’adoucir le climat politique et de calmer les tensions. Il est clair que le système politique tel qu’il se présente, ne peut que permettre la reconduction de l’actuel Président à son poste, les dés ayant déjà été pipés. L’opposition ne peut en aucune manière dans de telles conditions espérer l’emporter, sauf jouer le jeu du plus fort et du plus malin.

Jean de Dieu MOSSINGUE

  • Louis Sylvain Goma général de l'armée congolaise, a été Secrétaire général de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) de 1999 à février 2012. Avant cela, il avait occupé différents postes au sein de la fonction publique du Congo-Brazzaville entre 1968 et 1991, notamment celui de Secrétaire d’État à la Défense en 1969 et de Premier Ministre-chef du gouvernement de 1975 à 1984 et en 1991.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents