Le Burkina lance un mandat d'arrêt international contre Guillaume Soro - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Le Burkina lance un mandat d'arrêt international contre Guillaume Soro

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 15 Janvier 2016, 18:40pm

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro visé par un mandat d'arrêt au Burkina Faso

Guillaume Soro, président de l'assemblée nationale ivoirienne

Guillaume Soro, président de l'assemblée nationale ivoirienne

Un mandat d'arrêt a été lancé par la justice militaire du Burkina Faso contre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro. L'ancien chef de la rébellion doit répondre de son implication présumée dans le cadre du coup d'Etat manqué du 17 septembre au Burkina Faso.

L'émission de ce mandat d'arrêt a été confirmé ce vendredi matin à VOA Afrique par des sources judiciaire et militaire.

Des enregistrements téléphoniques attribués à Djibrill Bassolé, ex-ministre des Affaires étrangères du Burkina, et à M. Soro ont été évoqués dans la presse en novembre. Dans cet enregistrement, les deux interlocuteurs envisagent la possibilité de soutenir le putsch en cours et de "frapper" dans le nord du Burkina pour faire "paniquer" l'armée régulière.

http://m.voaafrique.com/a/mandat-arret-lance-contre-le-president-de-lassemblee-nationale-ivoirienne-guillaume-soro/3147260.html

Exclusif/ Pustch de Dienderé: Un mandat d'arrêt international lancé contre Soro par le Burkina

Le Burkina lance un mandat d'arrêt international contre Guillaume Soro

Le Burkina Faso aurait lancé un mandat d’arrêt international contre Guillaume Soro, président de l'assemblée nationale ivoirienne.

Informée non encore officielle rapportée par la radio burkinabé OUAGA FM.

Information confirmée par une autre radio burkinabé dénommée RADIO OMEGA, qui affirme qu’un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro a bel et bien été lancé par les autorités burkinabé aux autorités ivoiriennes, en relation à son implication dans le coup d’état manqué du Général Dienderé le 16 septembre dernier.

On se rappelle que les écoutes téléphoniques Soro/Bassolé/ Dienderé relatives au coup d'Etat manqué du régiment de sécurité présidentielle (RSP), avaient défrayé la chronique et fait la Une de la presse internationale.

Rappelons que dans les enregistrements de ces écoutes téléphoniques, Salif Diallo, le nouveau président de l'assemblée nationale burkinabé, et Cherif Sy, l'ex-président du Conseil national de la transition, figuraient parmi les personnalités à éliminer.

L'ancien Premier Ministre de la transition burkinabé, Isaac Zida, promu Général de division dans l'armée, a également mentionné son élimination en cas de succès du putsch.

Il a été le premier en tant que Premier Minsitre, à authentifier lesdites écoutes téléphoniques, un temps remises en cause par le camp Soro/Bassolé,

Si les informations de Radio OUAGA FM et Radio OMEGA sont confirmées, ce serait une suite logique de l'affaire sur le putsch manqué de Dienderé, selon plusieurs analystes.

Nous y reviendrons.

Patrice Lecomte

http://www.ivoirebusiness.net/articles/exclusif-pustch-de-diender%C3%A9-un-mandat-darr%C3%AAt-international-lanc%C3%A9-contre-soro-par-le-burkina

LE BURKINA FASO LANCE UN MANDAT D´ARRÊT INTERNATIONAL CONTRE LE CRIMINEL GUILLAUME SORO

Le Burkina Faso lance un mandat d’arrêt contre le président de l’Assemblée Nationale ivoirienne. Après la perquisition de son domicile au Burkina, l’Etat burkinabé a décidé de poursuivre Guillaume Soro et de lancer un mandat d’arrêt international contre l’actuel président de l’Assemblée Nationale de la Côte d’Ivoire.

Selon une source diplomatique burkinabée, «après la perquisition de son domicile, M. Soro sera poursuivi pour son implication dans le coup d’Etat de notre pays. L’Etat a décidé d’aller jusqu’au bout dans cette affaire. Un mandat d’arrêt international sera lancé contre lui, avec l’aide de la communauté internationale». Ainsi, le putsch raté va continuer de secouer les deux pays.

L’ex-rebelle ivoirien est nommément accusé d’avoir relu le discours de prise de pouvoir du général burkinabé Gilbert Diendéré. Six (6) milliards de Fcfa, deux (2) caisses de lingots d’or, plus de neuf cent (900) gilets pare-balles et casques ont été trouvés dans le domicile de Guillaume Soro à Ouagadougou,selon des informations publiées par la presse. Ainsi, il est accusé d’être complice, avec les putschistes de l’ex-régiment de sécurité présidentielle (RSP), de leurs chefs, le général Gilbert Diendéré et l’ancien ministre des affaires étrangères Djibrill Bassolé.

Le gouvernement de transition, avec à sa tête Michel Kafando et son Premier ministre Isaac Zida, avait demandé à la justice burkinabée, une enquête dans cette affaire. Dirigée par le procureur militaire chargé d’enquêter sur le coup d’état manqué du général Diendéré, une perquisition a été faite, le 6 octobre dernier, au domicile du Président de l’Assemblée Nationale de la Côte d’Ivoire au Burkina, découvrant ainsi de nombreuses pièces à conviction. Des écoutes téléphoniques(Audio: https://www.youtube.com/watch?v=-rLBKJDv3WU) auraient montré l’implication de M. Soro dans le dernier coup d’état, au pays des hommes intègres.

Times24.info

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents