Obama récolte les fruits d’irrespect envers Poutine + L'Inde dit à l'équipement militaire US: "Cela suffit!" - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Obama récolte les fruits d’irrespect envers Poutine + L'Inde dit à l'équipement militaire US: "Cela suffit!"

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 25 Décembre 2015, 20:42pm

Obama récolte les fruits d’irrespect envers Poutine

© AP Photo/ Jacquelyn Martin

© AP Photo/ Jacquelyn Martin

M. Obama se conduit d’une manière indigne du président, et cela a déjà résulté d’un sérieux contrecoup, écrit un journaliste de Washington Times.

Il doit bien y avoir une raison pour que Barack Obama dénigre publiquement l'importance d'une grande puissance comme la Russie et manque de respect à l'égard Vladimir Poutine.

"Je suis très préoccupé par la fréquence dans laquelle Barack Obama fait preuve d'irrespect à l'égard de Vladimir Poutine. M. Obama se conduit d'une manière indigne du président, et cela a déjà résulté de sérieux effets ", écrit le journaliste de Washington Times L. Todd Wood.
Pour ne pas l'affirmer sans avoir de preuves, l'auteur cite quelques exemples. En 2013, à la suite de l'asile accordé par la Russie à Edward Snowden, Barack Obama a qualifié le président russe d'"un écolier qui s'ennuie à l'arrière table ". D'après M. Wood, ce commentaire déplacé et inappropriée témoigne d'un certain "sentiment d'une profonde insécurité ".

Une autre déclaration inopportune a été faite devant le Congrès par le président américain lors de son discours annuel sur l'état de l'Union. Barack Obama a solennellement déclaré que l'économie russe est "mise en pièces". Et pourtant, personne n'a donné à M. Obama le droit de "crier de joie", si la Russie traverse des difficultés économiques, remarque le journaliste.

Une des plus récentes manifestations d'irrespect de Barack Obama envers Vladimir Poutine repérée par L.Todd Wood a eu lieu lors de l'émission "60 minutes" diffusée par la chaîne CBS. Le président américain a remis alors en question les compétences de leader du dirigeant russe. "Je dois vous dire que si, d'après vous, forcer son économie à l'effondrement et envoyer des troupes pour soutenir son seul allié, c'est du leadership, nous en avons des idées différentes de cette notion", a déclaré Barack Obama commentant la participation des troupes russes dans le combat contre Daech.

Le journaliste américain avoue ne pas comprendre pourquoi M. Obama ne cesse pas de "dénigrer" la Russie, pays qui cherche à rétablir sa position dans l'arène internationale et qui dispose d'important arsenal d'armes nucléaires.

Aujourd'hui, avec la consolidation des positions russes au Proche-Orient et notamment en Syrie, la livraison d'armes en Irak, le président américain récolte des fruits de son manque de respect, poursuit M. Wood.

L'irrespect à l'égard du dirigeant d'une des plus importantes puissances du monde est loin de contribuer à la promotion des intérêts stratégiques américains, estime le journaliste. "Il est curieux comment le Parti démocrate se permet de dénoncer les propos politiquement incorrects de Donald Trump et leur effet géopolitique alors que leurs propre président commet un délit similaire, mais avec des conséquences plus réelles", conclue L.Todd Wood.


Sputniknews

L'Inde dit à l'équipement militaire US: "Cela suffit!"

© REUTERS/ Adnan Abidi

© REUTERS/ Adnan Abidi

La rencontre du président russe Vladimir Poutine et du premier ministre indien Narendra Modi s'est avérée extrêmement efficace: quelques années après les mesures du gouvernement indien visant à diversifier ses achats d'armes par l'équipement militaire américain, l'Inde se retourne vers la Russie, son partenaire clé.

Le premier ministre indien Narendra Modi est venu à Moscou jeudi dernier avec des attentes élevées et n'a pas eu tort, estime le Financial Times, car la Russie est son partenaire de longue date, envers lequel l'Inde éprouve beaucoup de confiance.

Depuis l'époque de l'Union soviétique, la Russie et l'Inde étaient l'un pour l'autre des partenaires prioritaires dans le domaine de la défense. Mais il y a quelque temps, souhaitant diversifier les circuits d'importation de l'équipement militaire, l'Inde a choisi des fournitures en provenance des Etats-Unis.

Néanmoins, au cours des dernières années, l'Inde a changé d'avis sur la coopération avec les Etats-Unis. Lors de sa dernière visite à Moscou, Narendra Modi a assuré Vladimir Poutine de ses intentions visant à "réanimer et approfondir les liens anciens stratégiques entre les deux pays, notamment dans des domaines de l'énergie nucléaire et de la défense".

La visite du premier ministre indien jeudi dernier en Russie est devenue la plus fructueuse du partenariat entre les deux pays. La Russie et l'Inde ont signé plusieurs accords de coopération dans l'énergie et la défense, qui doivent permettre à New Delhi de moderniser ses formes armées et de développer son industrie nucléaire. Il s'agit du contrat sur la livraison de système de missile. En outre, la Russie et l'Inde projettent de construire ensemble des hélicoptères Kamov-226. La Russie prévoyait également de construire six réacteurs nucléaires en 20 ans dans la centrale indienne de Kudankulam.

Selon le président russe, Moscou et New Delhi prévoient encore de développer un chasseur multirôle et un avion de transport militaire.


Sputniknews

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents