Graves révélations du Daily Star : 600 soldats britanniques forment les terroristes de Daech + Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair - MIRASTNEWS
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRASTNEWS

MIRASTNEWS

Informations capitales, stratégiques et véridiques


Graves révélations du Daily Star : 600 soldats britanniques forment les terroristes de Daech + Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair

Publié par Jean de Dieu MOSSINGUE sur 8 Décembre 2015, 19:36pm

Graves révélations du Daily Star : 600 soldats britanniques forment les terroristes de Daech + Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair

C’est un véritable pavé dans la mare qu’a jeté le quotidien britannique The Daily Star sur l’implication des services secrets occidentaux dans le soutien logistique au terrorisme islamiste qui ravage actuellement le monde musulman.

Se basant sur ses propres investigations et citant des sources du renseignement britannique, le journal affirme que les terroristes islamistes responsables d’atrocités en Irak sont formés par d’anciens membres de l’armée britannique.

Les sources sur lesquelles s’appuie le journal assurent avoir repéré des «similitudes» entre les extrémistes islamistes et l’armée britannique dans leur mode opérationnel et leur organisation.

Le Daily Star précise, en effet, que 600 terroristes britanniques combattant pour le groupe terroriste Daech (Etat Islamique) sont commandés et formés par des musulmans ayant un passé militaire en Grande-Bretagne. La source citée par le journal ajoute que les services secrets britanniques (MI6) et américains (CIA) ont intercepté des écoutes et des échanges d’emails dont le contenu suggère que plusieurs anciens membres de l’armée britannique se battent en Irak.

Les formateurs des groupes islamistes armés ont, d’après le journal, servi dans des unités de l’armée régulière ou dans l’armée territoriale britannique.

La même source assure que des gens parlant «avec un accent anglais» et «utilisant le jargon militaire» s’occupent de la formation de base des groupes islamistes en Irak et en Syrie. «Ils utilisent les mêmes techniques et les exercices – en particulier la manipulation d’armes et les tactiques – que l’armée britannique», ajoute-t-on. «Nous avons reçu des informations qui montrent que beaucoup de jeunes hommes britanniques qui sont allés se battre en Syrie et en Irak reçoivent une formation militaire d’autres ressortissants britanniques.» Cette même source relève que les recrues qui ont rejoint Daech devaient avoir un niveau «assez décent» avant d’être autorisées à prendre part à une bataille.

On leur apprend, par exemple, comment conserver des munitions en évitant de prendre pour cible des objectifs hors de portée. Selon le journal, ces recrues ont également reçu des instructions sur la façon de planifier et de mener des embuscades contre des patrouilles diurnes et nocturnes.

Ces faits viennent une nouvelle fois démontrer l’implication directe des services secrets occidentaux dans l’encouragement du terrorisme islamiste à travers le monde.

Le temps commence, en tout cas, à donner raison à tous ceux qui exprimaient des soupçons sur cette implication des services secrets américains, britanniques, français et surtout (ndlr) israéliens dans le soutien et l’encouragement à la création de cellules prétendument islamistes, mais qui ne sont là que pour affaiblir les Etats de la région et de là permettre à l’Occident de prospérer en faisant main basse sur les richesses pétrolières et gazières de ces pays.

source

Copyright © 2015 Le Pouvoir Mondial

Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair

Graves révélations du Daily Star : 600 soldats britanniques forment les terroristes de Daech + Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair

Les cadavres des victimes de Daesh abandonnés dans les rues ont favorisé la prolifération d’une maladie provoquant de sévères lésions cutanées : la leishmaniose.

«Voilà le résultat des crimes abominables de Daesh. Le fait qu’ils aient tué des innocents et qu’ils aient laissé leurs corps dans les rues est la principale cause expliquant la propagation rapide de la Leishmaniose», s’offusque Dilqash Isa, responsable du Croissant Rouge Kurde auprès de Rudaw News.

Graves révélations du Daily Star : 600 soldats britanniques forment les terroristes de Daech + Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair

L’Etat Islamique est littéralement dévoré de l’intérieur. En 2012, 53 000 cas étaient répertoriés dans toute la Syrie. En 2014, 22 365 cas étaient recensés pour la seule ville d’Alep.

#ISIS dumps bodies in streets, result: spread of flesh-eating disease Leishmaniosis. goo.gl/rUCWJD https://t.co/CLq6XoOXwN
Think AgainTurn Away (@ThinkAgain_DOS) December 03, 2015

C’est une menace à laquelle Daesh n’avait sans doute pas pensé, en ne se préoccupant pas des cadavres laissés dans son sinistre sillage. Pourtant, ce sont bien les corps en décomposition de ses victimes qui ont permis la prolifération des parasites porteurs de la Leishmaniose, une maladie mangeuse de chair.

Graves révélations du Daily Star : 600 soldats britanniques forment les terroristes de Daech + Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair

Les symptômes cutanés provoqués par des piqûres sont particulièrement impressionnants : larges plaies purulentes, ulcérations, gonflements…Non traitée, la maladie est mortelle. Et pour les survivants, la rémission est longue : un an est parfois nécessaire pour éliminer les symptômes, qui laisseront des cicatrices indélébiles.

Les combattants kurdes ont bien vu le lien entre les atrocités commises par Daesh et la prolifération de la maladie. Ils expliquent avoir vu les premiers cas infectés quand les atrocités et les massacres ont commencé à se généraliser en Syrie.

Graves révélations du Daily Star : 600 soldats britanniques forment les terroristes de Daech + Syrie : alerte à la maladie dévoreuse de chair

«Cela fait quatre ans que nous nous battons sur le terrain et il est clair pour nous que cette maladie a émergé des zones de combat de Tal Hamis, Hon et Qosa» confie à Rudaw News un combattant qui n’a pas souhaité divulguer son identité.

Pénurie médicale

Les conflits sans intéruption depuis quatre ans n’arrangent pas la situation. La guerre multiplie les cadavres et les foyers d’infection, et a ravagé le système santé syrien.

Plus de la moitié des hôpitaux publics sont incapables de fonctionner et dans les zones contrôlées par Daesh, les hôpitaux manquent cruellement de personnel médical car la plupart a fuit.

ADVERTISEMENT

L’aide médicale internationale est également confrontée à de grandes difficultés pour venir en aide aux Syriens car elle fait régulièrement l’objet de menaces et d’attaques de la part des terroristes de Daesh.

Selon l’OMS, plus de 13 millions de Syriens ont un besoin urgent d’assistance humanitaire.

source

Copyright © 2015 Le Pouvoir Mondial

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents